Contribution des sources historiques à l'étude du climat de la côte du Labrador/Nunatsiavut, 1750 à 1950 : un regard sur les sources discursives, documentaires et instrumentales

Ouellet-Bernier, Marie-Michèle (2021). « Contribution des sources historiques à l'étude du climat de la côte du Labrador/Nunatsiavut, 1750 à 1950 : un regard sur les sources discursives, documentaires et instrumentales » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en sciences de l'environnement.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (11MB)

Résumé

Comme plusieurs régions arctiques et subarctiques, la côte du Labrador fait face à des perturbations du système climatique. Les conséquences s’observent à la fois dans l’environnement biophysique et dans les activités humaines. La diminution de la durée des saisons d’englacement dans le milieu marin côtier a des impacts sur la mobilité et les activités traditionnelles, en plus d’être un important facteur de stress pour les populations locales. Cette thèse propose d’apporter une perspective humaine à l’étude des variations historiques du climat de la côte du Labrador entre 1750 et 1950. Une approche interdisciplinaire s’appuyant sur des sources discursives, documentaires et instrumentales permet d’obtenir des données climatiques de résolution saisonnière à annuelle. Des événements climatiques exceptionnels, ponctuels, imprévisibles et rapides peuvent ainsi être retracés. L’intégration de discours de fiction, de récits de vie et de journaux d’explorateurs et de missionnaires amène des informations climatiques inédites basées sur l’expérience du territoire, en plus de mettre de l’avant l’impact de ces changements sur les populations humaines, qui sont des éléments souvent négligés par les études paléoclimatiques. Le premier chapitre aborde spécifiquement les représentations de l’hiver. Malgré son importance culturelle, il est faiblement représenté par les études scientifiques menées par les paléoclimatologues en raison de rares archives sédimentaires et biogéniques qui en témoignent. En effet, la plupart des traceurs utilisés en paléoclimatologie relèvent d’une productivité biogénique (microfossiles issus de floraisons algales, cernes d’arbres, biomarqueurs organiques, par ex.) qui se produit surtout au printemps et à l’été. Plusieurs indices – froid, neige, glace et phénomènes lumineux – permettent de discerner l’état hivernal dans les 33 sources sélectionnées. L’analyse discursive montre que l’hiver est perçu sous la forme courante de l’antithèse, à la fois attendu et craint. Cette perception de l’hiver peut alors mener à des représentations péjoratives ou mélioratives selon les auteurs. L’expérience du territoire est cruciale afin de transmettre par le discours des informations sur les relations entre humain et climat. Elle permet de valider ou de déconstruire des idées préconçues, d’approfondir les connaissances sur la dynamique climatique et aussi, de relever des situations climatiques exceptionnelles. Enfin, la contribution des différents genres littéraires à l’étude du climat est explicitée. Le deuxième chapitre porte sur les événements climatiques exceptionnels ayant des impacts directs sur les populations humaines (déplacement, isolement, détresses alimentaire ou matérielle). Les valeurs extrêmes sont dégagées de deux séries temporelles annuelles : des sources documentaires (les dates d’arrivée du bateau de ravitaillement des missionnaires moraves) et des sources dendrochronologiques (densités maximales des cernes d’arbres). De plus, un signal climatique saisonnier est obtenu à partir des sources discursives et des sources instrumentales. Il est possible d’établir des périodes de rigueurs climatiques en 1816-1817 ou « l’année sans été », de 1830 à 1840 et de 1864 à 1870. Le début du XXe siècle se caractérise par des conditions froides bien qu’un réchauffement du climat a été observé à l’automne et à l’hiver dès 1910, puis en été et au printemps à partir de 1925. Une hausse soutenue des températures caractérise la fin de la série climatique (1925-1950). Cette dernière correspond à une phase positive de l’Oscillation multidécennale atlantique témoignant ainsi d’une augmentation des températures de surface dans l’Atlantique Nord. Le troisième chapitre présente des dates d’englacement et de déglacement sur la côte du Labrador entre 1770 et 1910. Les données sont exclusivement extraites de sources documentaires produites par les missionnaires moraves. En plus des mentions directes d’englacement, le début de la chasse sur la banquise est utilisé comme indicateur de glace de mer. L’arrivée du premier kayak dans les villages moraves de la côte permet d’identifier le moment du déglacement. Une résolution intra à pluriannuelle montrent deux signaux distincts de présence de glace de mer, l’un hivernal et l’autre estival. Dans cette thèse, l’approche interdisciplinaire intégrant des sources historiques : discursives, documentaires et instrumentales, permet de souligner les relations entre l’être humain et le climat le long de la côte du Labrador. La vulnérabilité des populations humaines dans l’environnement nordique est mise de l’avant dans les discours, ce qui permet d’affirmer que la glace de mer et la température sont les deux paramètres climatiques les plus déterminants des modes de vie. Les représentations, les perceptions et les conditions climatiques hivernales sont décrites dans les sources historiques, une saison souvent négligée dans les reconstitutions paléoclimatiques. De plus, une résolution saisonnière à annuelle des conditions climatiques de la côte du Labrador permet de décrire des variations de température et d’intensité de la glace de mer selon des cycles de 10 à 20 ans au cours du XIXe siècle. Nos travaux illustrent que les périodes froides marquées par davantage de glace de mer concordent souvent avec une phase positive de l’Oscillation nord-atlantique en hiver. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Climatologie historique, changement du climat, discours littéraire, source documentaire, analyse discursive, hiver, Nunatsiavut, côte du Labrador, rapport humain-environnement

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: Fichier numérique reçu et enrichi en format PDF / A.
Directeur de thèse: de Vernal, Anne
Mots-clés ou Sujets: Histoire climatique / Changements climatiques / Sources historiques / Discours littéraire / Hiver / Rapports homme-milieu naturel / Nunatsiavut / Labrador
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département des sciences de la Terre et de l'atmosphère
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 10 sept. 2021 13:01
Dernière modification: 01 oct. 2021 15:02
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/14463

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...