"Ça ne finira pas, c'est parti pour l'éternité, fallait que vous le sachiez" : l'engendrement par la parole chez Hervé Bouchard, Pierre Perrault et Hector de Saint-Denys Garneau

Ouellet Tremblay, Laurance (2016). « "Ça ne finira pas, c'est parti pour l'éternité, fallait que vous le sachiez" : l'engendrement par la parole chez Hervé Bouchard, Pierre Perrault et Hector de Saint-Denys Garneau » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études littéraires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB)

Résumé

Cette thèse est née du désir de réfléchir à ce que fait la parole, c'est-à-dire à ce qu'elle engendre et permet, tout comme à ce qu'elle empêche et divise au cours de la transmission assurant son déploiement. À partir du savoir littéraire – poétique et rythmique – du théâtre des paroles de Parents et amis sont invités à y assister d'Hervé Bouchard, du scénario commenté de La bête lumineuse de Pierre Perrault, et de la prose et la poésie d'Hector de Saint-Denys Garneau, nous nous sommes donc interrogées sur la manière dont la parole traverse les corps mis en scène et, de ce fait, commande d'autres énonciations tout en permettant au sujet d'advenir dans le texte. Ce sujet, le plus souvent inapte à soutenir l'exigence de sa propre parole, soulève l'idée d'une résistance inhérente à l'assomption de toute voix souveraine. Les textes à l'étude nous révèlent en ce sens que, plus qu'un outil communicationnel, la parole signe la distance du sujet envers lui-même et le monde, faisant ainsi de cette inadéquation au réel le lieu d'où surgit le sens du « rôle de sa vie », celui lui permettant de « tenir au monde le discours de sa mort » (Harrison, 1982), c'est-à-dire de se porter garant de son propre désir. Ainsi les œuvres de Bouchard, Perrault et Garneau nous offrent-elles différents harmoniques du phénomène de l'engendrement par la parole, harmoniques que l'écriture de cette thèse s'est attardée à recueillir afin de les faire résonner ensemble et ainsi nous livrer leur savoir. Alors que la poétique de Bouchard nous rappelle la nécessité de raconter la mort pour engendrer la vie et ainsi assurer l'à-venir du monde, celle du scénario de La bête lumineuse met l'emphase sur la souveraineté inhérente à l'écoute et la reconnaissance de la part d'incommensurable habitant la parole de chaque sujet. L'œuvre garnélienne, pour sa part, ne laisse pas de nous ramener à la part d'assujettissement que suppose l'arbitraire et l'altérité de langue pour tout sujet. Tous préoccupés par la question de l'inadéquation de la parole au réel, les textes à l'étude nous révèlent, à travers leur mise en relation, que la parole est « [l]a chair de l'homme » (Novarina, 1995), cette altérité qui, simultanément, le fonde et le scinde. Et c'est de cette condition paradoxale, représentante de l'Autre de la langue, dont nous avons voulu nous occuper dans cette thèse afin d'approcher de la manière pour nous la plus vraie la question de l'engendrement par la parole. Dans cette optique, les œuvres de Bouchard, Perrault et Garneau nous ont enseigné que ce mouvement survient rarement sans une certaine violence, celle du drame de la parole propre à chaque sujet, mais qu'il se fait indéniablement le gage d'un engendrement, et ce pour la suite du monde. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : parole, sujet, corps, altérité, rôle de sa vie, langage, Hervé Bouchard, Pierre Perrault, Hector de Saint-Denys Garneau, Valère Novarina, savoir du texte

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Cliche, Anne Élaine
Mots-clés ou Sujets: Bouchard, Hervé / Perrault, Pierre / Garneau, Saint-Denys / Parole dans la littérature / Altérité dans la littérature
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'études littéraires
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 05 juill. 2016 13:25
Dernière modification: 05 juill. 2016 13:25
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/8661

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...