Solitudes imaginées : langues, romans nationaux et territoires littéraires au Québec

Mercier, Samuel (2020). « Solitudes imaginées : langues, romans nationaux et territoires littéraires au Québec » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études littéraires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (12MB)

Résumé

Les romans nationaux en anglais et en français au Québec mettent en scène un même espace littéraire. S’ils sont séparés en des territoires littéraires distincts, cela ne tient pas à des critères intrinsèques aux textes ou à leur imaginaire, mais bien à la nationalisation des corpus. Les histoires littéraires du XIXe siècle au Québec et au Canada ont d’abord fait reposer les frontières des corpus sur des bases ethniques et linguistiques, mais le nationalisme québécois a déplacé ces enjeux vers des questions territoriales au fil du XXe siècle, sans toutefois abandonner entièrement le référent ethnique. La lecture croisée de L’Appel de la race (1922) de Lionel Groulx et de Two Solitudes (1945) de Hugh MacLennan montre l’impasse des romans nationaux en anglais et en français dans leurs exclusions et leurs oppositions mutuelles avant la Révolution tranquille. Dans les années 1960, des romans comme Prochain Épisode (1965) d’Hubert Aquin et Beautiful Losers (1966) de Leonard Cohen tâchent de sortir de la dualité ethnique, mais restent aux prises avec les enjeux coloniaux qui l’ont imposée. Ces romans n’en comportent pas moins une similarité importante dans le territoire qu’ils imaginent réciproquement. La réinterprétation des mythes de fondation dans La Chaise du maréchal ferrant (1972) de Jacques Ferron et Solomon Gursky Was Here (1989) de Mordecai Richler permet de mieux comprendre comment les territorialisations créent un espace de tension dont l’horizon est la globalité. L’imaginaire des deux solitudes sert, par conséquent, à créer des corpus séparés artificiellement afin de correspondre à des nationalisations concurrentes de la littérature. Toutefois, cette thèse montre qu’il est possible, et même souhaitable, de penser ces cadres aux croisements des transferts et des catégories qui font de la littérature québécoise un espace en tension dont la portée ne devrait pas être limitée par la méthodologie de l’histoire littéraire. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Littérature anglo-québécoise, histoire croisée, nationalisme, roman national, territoire et territorialité, espace littéraire, Lionel Groulx, Hugh MacLennan, Hubert Aquin, Leonard Cohen, Jacques Ferron, Mordecai Richler

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Directeur de thèse: Garand, Dominique
Mots-clés ou Sujets: Littérature québécoise / Littérature anglo-québécoise / Nationalisme et littérature / Territorialité humaine dans la littérature
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'études littéraires
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 03 juin 2021 10:08
Dernière modification: 03 juin 2021 10:08
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/14319

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...