La théâtralité du butô : investigation critique accompagnée d'un essai de mise en scène

De Pasquale, Geneviève (2005). « La théâtralité du butô : investigation critique accompagnée d'un essai de mise en scène » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en théâtre.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

Faute de réponse claire à cette question commune et singulière, qu'est-ce que le théâtre?, deux options : la recherche et la création. Liant les deux, ce mémoire-création cherche aussi à savoir. Les rideaux s'ouvrent sur le corps. Un geste, une voix : le spectacle est là, dans la présence surprenante d'un être qui est réel et fiction à la fois, dans un corps qui appelle le sens et l'émotion, et dans la parole qui en complète la signification. Et si ce corps-là savait parler au-delà de la surface de la peau? S'il savait se transformer comme le corps qui habille l'humanité et parler de ses souffrances et de ses peurs? Croire qu'un théâtre peut tenir là-dedans, dans un geste à peine esquissé, est le motif de cette recherche, de son sujet, le butô – art des profondeurs et de la rigueur – revêtu de ce mot : théâtral. Le projet de réalisation de l'essai de mise en scène La route est pleine de trous, a donc surgi du désir de forcer la rencontre des deux arts déjà liés en substance, que sont le théâtre et le butô. Si la part de création de ce mémoire cherchait à répondre à la quête intime d'un langage théâtral également sensuel et cérébral, ce mémoire théorique se lira comme un écho aux réflexions d'Antonin Artaud qui, sans doute, poursuivies jusqu'à aujourd'hui, auraient finis par croiser le butô. Néanmoins, il ne sera pas tenté ici de classifier le butô : art Japonais, il aurait fallu, pour prouver sa réelle appartenance à l'art théâtral, lui opposer un théâtre qui le soit aussi. Mais le Japon possède une tradition de théâtre gestuel qui guiderait ailleurs et autrement nos investigations. Au contraire, notre démarche vise à observer ce butô dans le contexte de l'Occident, le confrontant à son théâtre, impur, diversifié, qui, malgré les tentatives d'Artaud et de quelques autres, est souvent encore en quête de sa spécificité. Le butô n'a jamais souhaité que de s'épanouir hors de toutes frontières et catégorisations. Ainsi, ce mémoire, loin de chercher à classifier le butô, veillera simplement à faire reconnaître ce lien de parenté, cette intimité et ce potentiel de ressourcement possible qu'il représente pour le théâtre : outil pratique ou lieu de questionnement théorique. S'amorce alors un détour sur la route de la spécificité du théâtre. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Théâtre, Spécificité, Théâtralité, Mise en scène, Butô

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Laporte, Michel
Mots-clés ou Sujets: Butō / Production et mise en scène / Théâtre / Antonin Artaud / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté des arts > École supérieure de théâtre
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 26 janv. 2021 11:10
Dernière modification: 26 janv. 2021 11:10
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/13889

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...