Psychologie du froid dans La Princesse de Clèves

Wasserbäch, Stefan (2018). « Psychologie du froid dans La Princesse de Clèves », dans Le froid. Adaptation, production, effets, représentations, sous la dir. de Chartier, Daniel et Borm, Jan. Québec, Presses de l'Université du Québec, coll. «Droit au Pôle », pp. 295-306.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (335kB)

Résumé

Il y a dans la culture française l’idée d’une correspondance entre le froid climatique et le comportement sans émotion d’une personne, ce que témoignent beaucoup d’expressions fixes de la langue française ancienne et actuelle. Les êtres humains associent les sensations physiques et sensuelles du froid aux sentiments qu’ils éprouvent face à certains comportements d’autrui envers eux et expriment ces impressions par le langage. Cette abstraction s’illustre particulièrement dans le roman La Princesse de Clèves de Madame de Lafayette, qui contient de nombreuses réflexions sur les perceptions et représentations du froid émotionnel dans les relations interpersonnelles. Cette étude donne une définition de la psychologie du froid et examine l’importance et la fonction du froid émotionnel dans le contexte d’une anthropologie sociale du XVIIe siècle prenant pour exemple La Princesse de Clèves.

Type: Chapitre de livre
Mots-clés ou Sujets: Froid, Littérature, France, La Princesse de Clèves, Émotion, Sentiments, Madame de Lafayette, Roman, Psychologie du froid, 17e siècle
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Chaire de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique
Déposé par: Daniel Chartier
Date de dépôt: 06 août 2018 08:13
Dernière modification: 06 août 2018 08:13
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11489

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...