Communication interculturelle et enjeux protocolaires : la visite du président français au Maroc en 2015 et celle du président iranien en Italie et en France en 2016

Bordelais, Valérie (2018). « Communication interculturelle et enjeux protocolaires : la visite du président français au Maroc en 2015 et celle du président iranien en Italie et en France en 2016 » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (10MB)

Résumé

Cette étude porte sur les enjeux interculturels en protocole diplomatique, spécifiquement lors d'une rencontre entre un représentant d'État laïque/occidental et un représentant de confession musulmane; ainsi, y seront relatées trois occurrences représentatives aux cadres de cette étude. En effet, ce mémoire a pour intérêts spécifiques de découvrir sous quelles formulations le protocole diplomatique serait susceptible de présenter des impairs interculturels; aussi, quelles sont ses limites en communication interculturelle; et quelles seraient les pistes à considérer pour prévenir toute imprudence. L'optique de cette recherche s'appuie sur une vision constructiviste quant à la perspective de la programmation mentale, selon Y. Y. Kim et W. B. Gudykunst, et à leurs propositions d'ancrages pour éviter tout stéréotype; suivant G. Hofstede sur l'envisageable pouvant contrecarrer certains facteurs de risques en interculturalité; et sur deux ouvrages du constructiviste E. Goffman entourant ses perspectives de la mise en scène. Ainsi, la première partie expose la perception du protocole diplomatique selon quatre cadres référentiels et présente les trois cas propices d'étude à ce mémoire. La deuxième partie analyse les concepts de la programmation mentale et de sa capacité à construire des stéréotypes (et comment les déconstruire); comment réduire les facteurs de risques liés à une telle rencontre protocolaire; et les atouts à considérer dans la mise en scène d'un événement digne de protocoles. La troisième partie énonce la méthodologie employée basée sur une approche qualitative avec vingt répondants dont le nombre est également composé de laïques/Occidentaux et de répondants de confession musulmane dont les résultats ne divisent pas les opinions par cadre référentiel. En résumé, comment minimiser les possibles risques d'impairs interculturels lors d'une rencontre protocolaire? ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : protocole diplomatique, protocolaire, communication interculturelle, protocole interculturel, occidentaux versus musulmans.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Charron, Claude-Yves
Mots-clés ou Sujets: Protocole diplomatique / Diplomatie / Communication interculturelle / Impairs / Civilisation islamique / Civilisation occidentale
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 30 mai 2018 09:08
Dernière modification: 30 mai 2018 09:08
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11314

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...