Le Nord et la fascination du sublime. Julius Payer (1841-1915), explorateur et peintre de l’Arctique

Roussat, Mathilde (2008). « Le Nord et la fascination du sublime. Julius Payer (1841-1915), explorateur et peintre de l’Arctique », dans Le(s) Nord(s) imaginaire(s), sous la dir. de Chartier, Daniel. Montréal, Imaginaire|Nord, coll. «Droit au pôle », pp. 139-164.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (8MB)

Résumé

Julius Payer (1841-1915) compte parmi les grandes figures de l’exploration polaire. Mais il fut aussi, dans les années 1880-1890, un peintre reconnu pour des œuvres inspirées par son expérience du Grand Nord. Abandonnant l’approche scientifique, Payer tenta de faire de l’Arctique un nouveau sujet pour l’art. L’analyse de ses réalisations permet d’en faire ressortir l’allégeance aux pratiques académiques et le tribut payé à un sublime à la fois terrible et magnifique. L’aveu d’échec formulé par l’artiste à la fin du siècle articule enfin de manière décisive nordicité et sublimité en établissant le pôle comme irreprésentable et en suggérant sa dimension métaphysique.

Type: Chapitre de livre
Mots-clés ou Sujets: Arts visuels, Grand Nord, Arctique, Julius Payer, Exploration polaire, 19e siècle, Grand Nord, Nordicité picturale, Sublime, Nord
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Chaire de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique
Déposé par: Daniel Chartier
Date de dépôt: 11 sept. 2017 13:15
Dernière modification: 11 sept. 2017 13:15
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/10098

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...