Le kaléidoscope de l’“École du Nord” chez Henri Focillon. Neige bleue, japonisme et intimité. Lumière de la couleur et couleur de lumière

Lemoine, Colin (2008). « Le kaléidoscope de l’“École du Nord” chez Henri Focillon. Neige bleue, japonisme et intimité. Lumière de la couleur et couleur de lumière », dans Couleurs et lumières du Nord. Actes du colloque international en littérature, cinéma, arts plastiques et visuels. Stockholm 20-23 avril 2006, sous la dir. de Chartier, Daniel et Walecka-Garbalinska, Maria. Stockholm (Suède), Acta Universitatis Stockholmiensis, pp. 333-345.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (471kB)

Résumé

Dans La peinture au XIXe siècle (1927-1928), Henri Focillon signifie, à la suite de nombreuses études synoptiques, son désir d’excéder les territoires géographiques traditionnels afin de sceller une exceptionnelle cartographie de l’art. Son analyse efficiente de la locution d’"École du Nord" trouve sa légitimité en vertu de deux singularités essentiellement formelles : la lumière et une aptitude aux couleurs. La compilation onomastique, d’Albert Edelfelt à Ernst Syberg, permet de mesurer la vastitude d’un examen que préside une hantise de la lumière et qui dessine une dialectique intérieur/extérieur consubstantielle de ces latitudes inédites dans l’histoire de l’art en France contemporaine.

Type: Chapitre de livre
Mots-clés ou Sujets: Nord, Arts visuels, La peinture au XIX siècle, Henri Focillon, Cartographie, Imaginaire du Nord, École du Nord, Lumière, Couleurs, Albert Edelfelt, Ernst Syberg, Intérieur, Extérieur, France, Japon, Intimité
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Chaire de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique
Déposé par: Daniel Chartier
Date de dépôt: 02 août 2017 10:02
Dernière modification: 02 août 2017 10:02
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/10028

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...