Tentative de falsification de l'idée de double dissociation des spécialisations hémisphériques magnocellulaire et parvocellulaire chez l'humain normal : une investigation avec potentiels évoqués

Bouchard, Julie (2006). « Tentative de falsification de l'idée de double dissociation des spécialisations hémisphériques magnocellulaire et parvocellulaire chez l'humain normal : une investigation avec potentiels évoqués » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (18MB)

Résumé

À partir de la rétine, et particulièrement du corps genouillé latéral, le système visuel est composé de deux grandes voies de traitement de l'information : le système magnocellulaire traite rapidement l'information visuelle ayant des contrastes de luminance, du mouvement et une faible résolution spatiale; le système parvocellulaire traite mieux les stimuli chromatiques, à haute résolution spatiale, et contribue moins à la différenciation de stimuli équiluminants. Kosslyn, Chabris, Marsolek et Koenig (1992) ainsi que Hellige (1996) ont proposé l'idée d'une spécialisation hémisphérique magnocellulaire (hémisphère droit) et parvocellulaire (hémisphère gauche). Nous avons testé leur idée de spécialisation hémisphérique avec une approche électrophysiologique chez l'humain normal afin de pouvoir réfuter cette hypothèse. Nous avons tenté de stimuler sélectivement les systèmes parvocellulaire et magnocellulaire en présentant aux participants des stimuli avec des propriétés reconnues comme étant traitées principalement par un seul des deux systèmes pour ainsi démontrer qu'il n'y a pas de spécialisation droite (magnocellulaire) et gauche (parvocellulaire) pour ces systèmes. De plus, dans une deuxième partie, nous avons vérifié si le transfert interhémisphérique pour ces types de stimuli se faisait avec une vitesse et une force de transmission égales d'un hémisphère à l'autre. Comme les stimuli étaient près du seuil de perception, les réponses évoquées étaient peu définies, ce qui a requis des analyses sophistiquées pour interroger les données et qui limite la portée des conclusions quant aux associations non trouvées. Les résultats obtenus nous indiquent tout de même un traitement nettement plus rapide de l'information visuelle par le système magnocellulaire que par le système parvocellulaire. Toutefois, aucune spécialisation hémisphérique franche pour l'un ou l'autre des deux systèmes n'est observée, seulement une légère indication de spécialisation hémisphérique gauche pour le système parvocellulaire. Le transfert interhémisphérique ne diffère pas non plus en fonction des deux conditions expérimentales. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : vision, parvocellulaire, magnocellulaire, potentiels évoqués, spécialisation hémisphérique.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Braun, Claude M.J.
Mots-clés ou Sujets: Hémisphère cérébral / Information visuelle / Latéralité cérébrale / Potentiels évoqués / Traitement de l'information par le cerveau / Vision
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 18 sept. 2017 10:51
Dernière modification: 18 sept. 2017 10:51
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/9997

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...