Illuminating Luna : an ethnographic study of meaning in a Montreal "Nouvelle danse" event

Davida, Dena (2006). « Illuminating Luna : an ethnographic study of meaning in a Montreal "Nouvelle danse" event » Thèse. Montréal, Québec, Université du Québec à Montréal, Doctorat en études et pratiques des arts.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (104MB)

Résumé

« Luna Révélée » met en mouvement une étude ethnographique sur un événement de danse contemporaine original, conçu par la chorégraphe québécoise Ginette Laurin et sa compagnie de danse O Vertigo, œuvrant dans la ville cosmopolite de Montréal. C'est ici que les pratiques chorégraphiques font du monde de la danse l'objet d'analyses en tant que comportements socioculturels. L'événement de Luna a suscité une multitude de significations chez ses participants, tout au cours de leur collaboration jouissive au processus de création de cette occasion « extra-ordinaire » de la performance de la chorégraphie Luna. Tel qu'élaboré par des études anthropologiques de la danse étudiant les formes de danse traditionnelles et sociales, la notion de l'événement de danse devient ici un cadre de référence pour comprendre la nature et la signification d'un événement de danse contemporaine (ou, comme l'appellent certains au Québec), de « nouvelle danse ». Les paramètres de ce projet de recherche allaient bien au-delà des performances publiques de la chorégraphie Luna, pour englober l'événement dans son intégralité, de la conception jusqu'à l'après-événement. On y fait la description détaillée de la nature des différentes activités (quoi), de l'identité et le rôle ce ceux qui y ont participé (qui), du lieu et de la date de l'événement (où et quand), mais surtout, de ce qui a poussé ces individus à participer (pourquoi). La quête du sens était au cœur du projet Luna et a pris deux formes particulières : (a) la façon dont l'événement de danse a créé un sens par rapport à un répertoire d'activités dans la vie des participants, et (2) les sortes de significations formulées concernant la performance Luna. Cette étude est un prolongement du projet de Kealiinohomoku (1969 / 1970), qui a exploré les caractéristiques ethniques du ballet classique. Sa proposition que toute danse est ethnique a été reprise dans une anthologie publiée sous la direction de Marcus et Myers (1995) qui a fait une exploration plus poussée des rapports interdisciplinaires entre les artistes et les anthropologues au sein du « marché des arts » des musées, des galeries d'art et des festivals. Cette recherche s'inspire aussi de la thèse de doctorat publiée par Novack (1990) sur l'Improvisation en Contact, l'étude de Wulff (2000) sur la carrière des danseurs de ballet, et l'analyse culturelle du ballet Casse-Noisette de Fisher (2003). Elle est fondée sur les discours et les théories du domaine de l'anthropologie de la danse, se nourrit de la tradition récente de faire « de l'anthropologie chez soi », et des nouveaux développements dans le domaine de l'esthétique, « sensuous scholarship » (recherches à travers les sens), la théorie de la réception et de la perception, et les études culturelles de la danse. Les méthodes de collecte de données utilisées dans cette étude de cas comprennent un travail approfondi sur le terrain d'une durée de deux ans, trente entrevues en profondeur et quatre groupes de discussion (dont les propos des participants ont été enregistrés et transcrits). Parmi les méthodes utilisées, on retrouve également des photographies sur le terrain et la collection de divers documents ainsi que d'autres types d'artéfacts (vidéo, affiche, CD-ROM, etc.). Les documents écrits ont été entrés dans une base de données informatique, puis codifiés, paragraphe par paragraphe, à l'aide du logiciel NUDIST. L'interprétation des données dans le texte final a permis de faire la synthèse globale des idées, des théories, des opinions et des croyances des participants, de la chercheuse et des théoriciens. Les résultats ont révélé qu'une pratique de danse, bien que peu connue du public en général, était très valorisée par sa propre sous culture constituée de praticiens passionnés : artistes, étudiants, spécialistes, membres du personnel et spectateurs. À partir du cas d'un événement d'envergure, l'étude Luna a décrit quelques-unes des caractéristiques toutes particulières de la danse artistique : un long processus de création, le statut professionnel de l'artiste, et l'esthétique internationaliste (et indigène), la re-création d'un événement 'en tournée', c'est-à-dire transposé et transformé dans différentes villes, et les nombreux et disparates types de sens et de modes d'interprétation parmi les participants. Mais avant tout, cette étude ethnographique de Luna offre aux anthropologues et aux chercheurs dans le domaine de la danse une méthodologie et un fondement pour explorer les significations des pratiques de danse artistique contemporaine dans le contexte holistique de « l'événement de danse ». (Traduit de l'anglais par Rachelle Renaud) ____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Anthropologie de la danse, danse contemporaine, ethnographie, études culturelles sur la danse

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Beaudry, Nicole
Mots-clés ou Sujets: Luna (Chorégraphie : Laurin) / Danse moderne / Aspect anthropologique / Ethnologie / Études culturelles
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département de danse
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 18 sept. 2017 10:31
Dernière modification: 25 sept. 2018 14:08
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/9989

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...