Rencontre avec l’ineffable. Le Grand Nord dans La montagne secrète de Gabrielle Roy

Sasu, Voichita-Maria (2008). « Rencontre avec l’ineffable. Le Grand Nord dans La montagne secrète de Gabrielle Roy », dans Couleurs et lumières du Nord. Actes du colloque international en littérature, cinéma, arts plastiques et visuels. Stockholm 20-23 avril 2006, sous la dir. de Chartier, Daniel et Walecka-Garbalinska, Maria. Stockholm (Suède), Acta Universitatis Stockholmiensis, pp. 117-122.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (267kB)

Résumé

Pour Pierre Cadorai, le peintre trappeur du roman La montagne secrète (1961) de Gabrielle Roy, double indubitable de René Richard, atteindre le Grand Nord se veut la quête de cette montagne "secrète" qui l’habite et qui lui permettra de "retrouver [...] l’élan primitif de l’âme". Le Grand Nord, dans son immensité, devient lieu de ressourcement, de révélation, d’illumination et sa « montagne secrète » se convertit en un idéal que l’on ne peut atteindre que partiellement, car Pierre, empêché par la mort (à la différence de René Richard), ne pourra partager son rêve avec les autres.

Type: Chapitre de livre
Mots-clés ou Sujets: Littérature québécoise, Roman, Québec, La montagne secrète, Gabrielle Roy, Littérature canadienne-française, René Richard, Grand Nord, Arctique, Immensité, Ressourcement, Révélation, Illumination, Couleurs
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Chaire de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique
Déposé par: Daniel Chartier
Date de dépôt: 17 juill. 2017 07:18
Dernière modification: 17 juill. 2017 07:18
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/9940

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...