Analyse comparative de la structure et de la symbolique du design de mode et de l'architecture dans la seconde moitié du XXe siècle

Sobek, Maryla (2006). « Analyse comparative de la structure et de la symbolique du design de mode et de l'architecture dans la seconde moitié du XXe siècle » Thèse. Montréal, Québec, Université du Québec à Montréal, Doctorat en histoire de l'art.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (59MB)

Résumé

Cette thèse porte sur les interrelations structurelles et sémantiques entre le design de mode et l'architecture dans la seconde moitié du XXe siècle et propose un modèle inédit d'analyse comparative des deux corpus en tenant compte, bien entendu, de la spécificité de chacun des modes d'expression. Mon hypothèse est que les motivations symboliques profondes derrière la fabrication et le port du vêtement sont les mêmes que pour l'habitation. Pour construire le modèle d'analyse comparative entre les deux corpus, je me suis référée aux recherches d'Henri Lefebvre qui portent sur la «science de l'espace». Lefebvre, qui définit la science de l'espace comme l'ensemble des activités d'une société distincte, réunies dans un espace global et situées dans une dimension temporelle en raison de leur interdépendance, recommande d'analyser la triple relation dialectique responsable de sa production : le perçu, le conçu et le vécu. La présentation du contexte historique et socio-économique de chacune des décennies et l'analyse des interdépendances entre la mode et l'architecture à partir d'études des événements du point de vue historique m'ont permis de définir le premier élément responsable de la production de l'espace, le perçu. Une analyse formelle et comparative de l'objet-mode et de l'objet-architecture, considérés par Lefebvre en tant que produits matériels d'une société, m'a permis de relever des éléments de convergence esthétique et d'indiquer le deuxième élément responsable de la production de l'espace, le conçu. L'étude des activités dominantes des sociétés d'avant-garde, examinées à partir de données historiques et socio-économiques, a permis de déceler des éléments de convergence symbolique et de préciser le troisième élément de la production de l'espace, le vécu. Le premier chapitre vise à démontrer, en s'appuyant sur les écrits relatifs à ces deux formes d'expression plastique, que le vêtement participe à la construction de l'espace au même titre que l'architecture, dans la mesure où il agit comme cellule d'habitation. On y constate de plus, qu'à partir de l'origine du vêtement et de l'habitation et en suivant la généalogie de la mode et de l'histoire de l'architecture, il est possible de relier le développement de la mode à celui de l'architecture. Dans les chapitres suivants, le modèle est appliqué sur les objets mis à plat, c'est-à-dire schématisés en coupe, et cette méthode a pour objectif de mettre au jour les structures plastiques et formelles comparatives des deux types d'objets. Cette démarche sert à circonscrire les principaux paramètres esthétiques propres à chacune des décennies depuis les années 1950 jusqu'à la fin des années 1990. Le dernier chapitre porte plus particulièrement sur les relations symboliques entre le design de mode et l'architecture sur la base des trois concepts qui ont motivé l'analyse des cas spécifiques, soit le conçu, le perçu et le vécu dans des contextes historiques et économiques différents à chacune des décennies. Cette étude, qui se termine par une conclusion plutôt axée sur les nouvelles tendances en cours en ce tout début de XXIe siècle, aura idéalement démontré la pertinence d'une analyse comparative entre deux modes de création à prime abord étrangers l'un à l'autre, mais dont les paramètres structuraux, esthétiques et symboliques respectifs se rejoignent dans un espace social «global» qu'ils contribuent à marquer, voire à modifier. ____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : design de mode, architecture du XXe siècle, anthropologie, sociologie, symbolique.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Paquin, Nycole
Mots-clés ou Sujets: 1950-1999 / Anthropologie / Architecture / Création de mode / Sociologie / Symbolisme
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'histoire de l'art
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 13 sept. 2017 13:21
Dernière modification: 13 sept. 2017 13:21
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/9933

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...