Les règles à l'école secondaire : analyse de représentations d'élèves

Truchot, Véronique (2006). « Les règles à l'école secondaire : analyse de représentations d'élèves » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en éducation.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (35MB)

Résumé

Quelles représentations ont les élèves qui terminent leur scolarité de secondaire des règles à l'école? Question d'importance dans un contexte de réforme éducative qui introduit l'éducation à la citoyenneté dans les programmes d'études. Nonobstant la pertinence du sujet, aucune étude, à notre connaissance ne lui a été consacrée. Pourtant, la connaissance des représentations qu'ont les apprenants des règles semble primordiale quand il s'agit de promouvoir la participation des élèves dans la perspective d'une éducation à la citoyenneté où l'apprentissage des règles est un passage obligé. De toute évidence, dans le cadre scolaire, la question des règles est un sujet sensible qui renvoie à des thèmes porteurs de débats sinon de tensions : la sanction, l'autorité, la discipline, le pouvoir, l'autonomie, la justice, les droits. Par ailleurs, les règles seraient perçues par les élèves comme étant souvent arbitraires aux dires de plusieurs auteurs ; ce constat repose, soulignons-le, sur des observations d'adultes. On peut d'autant plus regretter l'absence de recherches traitant explicitement des représentations qu'ont les élèves des règles à l'école que cette question est déterminante pour fournir des repères tangibles à ceux qui ont la responsabilité de mettre en œuvre la réforme en ce qui a trait à l'éducation à la citoyenneté (décideurs, personnel éducatif). Pour pallier le manque de travaux dans ce domaine, la présente thèse propose, en examinant le contenu de ces représentations, d'explorer ce champ d'études peu documenté à ce jour. Après avoir précisé le cadre contextuel dans lequel s'inscrit la problématique de cette recherche, nous exposons le concept de représentation, à travers son évolution et les différents courants qui constituent le paradigme constructiviste, puis nous envisageons les règles dans leurs dimensions éducatives – à partir de mouvements de pensée dominants –, puis juridique – champ dans lequel s'opposent jusnaturalistes et positivistes (juridique ou sociologique) –; enfin, c'est sous l'angle des représentations qu'ont les élèves de sujets connexes que les règles sont analysées. En l'absence de travaux antérieurs, le choix d'une approche inductive nous a paru plus adéquate. Compte tenu de l'objectif de cette recherche, nous nous sommes largement inspirée de la théorisation enracinée, bien qu'en raison des contraintes imposées par le calendrier scolaire (temps limité sur le terrain), il n'ait pas été possible de respecter la démarche en tout point. Plusieurs techniques et modes d'investigation nous ont permis de constituer un corpus recueilli auprès de 13 élèves de cinquième secondaire venant de deux écoles de la Commission scolaire de Montréal et constitué de cartes conceptuelles dont l'analyse a contribué à fournir des éléments qui ont par la suite été exploités lors des entretiens individuels semi-dirigés, auxquels ont succédé deux entretiens collectifs centrés. L'analyse de ce corpus, qui inclut le journal de bord, a permis de dégager des communautés de vue chez les répondants en matière de représentations des règles. À la lecture des résultats, il est possible de poser que la légitimité de l'autorité apparaît comme étant le principe autour duquel s'articulent leurs représentations. Cette légitimité, en l'absence de laquelle à leurs yeux, toute autorité devient arbitraire, dépend de divers facteurs qui interagissent entre eux. Nous en avons retenu quatre qui constituent, au vu des résultats, des déterminants majeurs de cette légitimité : l'égalité de traitement, la participation des élèves à l'élaboration du code de vie, le respect mutuel et la cohérence des enseignants par rapport à la mission de l'école. Il suffit qu'un seul de ces déterminants fasse défaut pour que la légitimité de l'autorité soit remise en question. Les résultats de cette recherche mettent en évidence les implications, au plan éducatif, de la prise en compte des représentations des élèves. Ils mettent par ailleurs en exergue un point névralgique pour l'école qui doit garantir la discipline nécessaire à la vie collective tout en respectant les principes démocratiques qui consacrent les droits et libertés de chacun. L'interprétation des propos des élèves ayant participé à cette recherche permet d'ébaucher des réponses qui tiennent compte de leurs attentes et répondent à la fois aux exigences de rigueur d'un établissement d'enseignement et aux principes démocratiques du droit. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : représentations, règles, droits, autorité, discipline

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Boutin, Gérald
Mots-clés ou Sujets: Autorité / Discipline scolaire / Élève du secondaire / Enquête sociale / Représentation sociale / Règlement scolaire / Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 12 mai 2017 10:08
Dernière modification: 12 mai 2017 10:08
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/9695

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...