Hic et Nunc : installation vidéo sur le thème des distorsions spatio-temporelles introduites par l'ère numérique

Verry, Jérôme (2016). « Hic et Nunc : installation vidéo sur le thème des distorsions spatio-temporelles introduites par l'ère numérique » Mémoire. Montréal, Québec, Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB)

Résumé

Mes recherches portent sur la relation de l'homme aux technologies de l'information à l'ère du tout numérique. Au-delà des conséquences sans cesse croissantes sur notre vie quotidienne, le numérique a un impact considérable sur notre manière de percevoir le monde. L'étude et la création Hic et Nunc cherchent à mieux cerner les frontières et les interactions entre l'espace physique et l'espace numérique en créant un univers de fiction sous la forme d'une installation audiovisuelle mêlant un décor réel et des scènes virtuelles transformant l'espace et le temps. Cette recherche met en parallèle l'évolution de la société et de certains mouvements artistiques, de la révolution industrielle à nos jours. D'un côté, elle s'appuie sur les études menées par Nicole Aubert et Céline Bryan-Portet dans lesquelles elles mettent en évidence des phénomènes de fragmentation et de distorsion du comportement de l'être hypermoderne, hyperconnecté, successeur de l' être moderne et postmoderne. D'un autre côté, la recherche s'inspire de l'approche des artistes qui ont cherché à capter une nouvelle perception du monde moderne, tels Marcel Duchamp au sein de Dada, les Nouveaux Réalistes et Andy Warhol au sein du POP ART. L'objectif de l'installation audiovisuelle est de faire ressentir directement au spectateur la manière dont notre quotidien et notre psychologie sont influencés par le numérique. À la manière des Nouveaux Réalistes, Hic et Nunc propose une nouvelle interprétation du monde numérique qui nous entoure. Par le biais de la distorsion d'environnements sonores et visuels familiers, j'interprète l'impact de la numérisation de notre quotidien. L'installation propose, grâce à un procédé de trompe-l’œil, des allers-retours entre l'univers réel et l'univers virtuel constitué de scènes réelles transformées et altérées par le numérique. Sous l'emprise de cette mise en scène, le spectateur est troublé. L'accueil positif de cette œuvre par le jury et le public a confirmé la réalité de ces phénomènes de distorsions et l'intérêt de l'approche « intuitive » et artistique suivie pour les appréhender. ____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Ère numérique / Distorsion / Immersion / Trompe-l’œil / Temps / Espace

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Renaud, Jean-François
Mots-clés ou Sujets: Installations vidéo / Technologie dans l'art / Médias numériques / Perception spatiale / Perception du temps / Société informatisée / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté de communication > École des médias
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 17 mars 2017 13:00
Dernière modification: 17 mars 2017 13:00
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/9443

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...