La question de la fondation et du Législateur : le cas Nietzsche

Dorey Vézina, Pascal (2016). « La question de la fondation et du Législateur : le cas Nietzsche » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

À travers une réflexion sur les fondations des corps politiques et les théories qui cherchent à comprendre le comment et le pourquoi de tels événements, cette thèse veut réinscrire Friedrich Nietzsche dans une tradition de pensée politique souvent distante des thèmes de l'œuvre philosophique nietzschéenne. Par une analyse et une exégèse des grands thèmes de cette œuvre, nous montrons que, si le vocabulaire et l'emphase diffèrent, la pensée nietzschéenne n'est pas étrangère aux interrogations de la tradition politique, quoiqu'elle puisse également s'en éloigner par ses réponses et ses fondements ontologiques. Pour éclairer cette relation, cette pensée est comparée et confrontée à des auteurs classiques de la tradition occidentale de pensée politique, comme Platon, Hegel et Machiavel. Leurs théories politiques sont interrogées sur la question de la fondation et de l'autorité attachée à cet événement. Ces interrogations sont structurées par la référence au Législateur comme figure théorique qui offre une réponse possible au problème de la fondation comme événement qui ne peut se comprendre d'après les catégories politiques habituelles. Nous montrons que le Législateur agit comme une neutralisation de la question de la fondation en plaçant son autorité ailleurs que dans des structures politiques préexistantes. Cette possibilité de réponse peut être confrontée aux théories qui se dispensent de la référence à un Législateur, mettant plutôt le fondement de la législation dans des catégories extérieures à l'humanité. Ce sont ces deux explications possibles de l'activité créatrice de la fondation qui permettent le lien avec la pensée nietzschéenne, qui recentre le questionnement sur la réévaluation des valeurs morales plutôt que sur la fondation politique au sens classique. En lisant l'œuvre nietzschéenne à partir de ces catégories politiques, nous découvrons une évolution constante des réponses données à ce questionnement. Du Législateur-artiste de Naissance de la tragédie à Zarathoustra, en passant par le positivisme réformateur d'Humain trop Humain, Nietzsche présente continuellement des réflexions sur les fondements de l'évolution morale, sociale et politique. La tension constante entre ces réponses et les fondements ontologiques de la pensée nietzschéenne occupe une grande partie de notre réflexion sur la question de la fondation et du Législateur. Elle permet de comprendre la tentative de dépassement de ces catégories mêmes de la tradition que Nietzsche tente d'opérer. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Nietzsche, science politique, Législateur, Platon, législation.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Couture, Yves
Mots-clés ou Sujets: Nietzsche, Friedrich Wilhelm -- Pensée politique et sociale / Législation / Science politique
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 02 nov. 2016 19:05
Dernière modification: 02 nov. 2016 19:05
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/9030

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...