Analyse descriptive exploratoire de la réactivité physiologique d'adolescents ayant un trouble anxieux, lors d'un test en situations analogues et contrôlées

Lamont, Marie-Ève (2016). « Analyse descriptive exploratoire de la réactivité physiologique d'adolescents ayant un trouble anxieux, lors d'un test en situations analogues et contrôlées » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en kinanthropologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (19MB)

Résumé

La littérature fait mention que l'anxiété est une émotion normale en réponse au stress dans la vie quotidienne. Elle deviendrait alors pathologique quand elle serait une source de détresse pour l'individu qui ne la contrôle plus. Hans Selye, un des pionniers au niveau de la recherche sur le stress, a défini cet élément comme étant les moyens physiologiques et psychologiques mis en œuvre par une personne pour s'adapter à un évènement donné. Étant donné que le stress provoque une activation du système nerveux autonome (SNA), existe-t-il une différence entre la modulation du SNA en présence de stress chez une population ayant un trouble anxieux comparativement à une population témoin? C'est auprès d'une population d'adolescents, où l'anxiété est l'une des pathologies psychiatriques les plus fréquentes, que cette question a été approfondie. En effet, la variation de différents paramètres physiologiques (fréquence cardiaque, respiration et température des mains) ainsi que d'un paramètre biologique (cortisol) a été enregistrée chez 16 adolescents sains et 4 adolescents ayant un trouble anxieux, lors d'une évaluation comprenant différentes tâches, de repos, sans stress et générant du stress. Malheureusement, la faible puissance obtenue pour cette étude n'a pas permis de faire les analyses statistiques prévues. Ainsi, cette recherche a pris une tout autre tournure où les données recueillies chez les adolescents sains ont été utilisées en tant qu'analyse primaire, décrivant les réactions de cette population. Des analyses exploratoires secondaires ont par la suite été effectuées, telle une étude pilote, au niveau de la comparaison des données des deux groupes d'adolescents. Les résultats de cette étude tendent à démontrer une réaction anticipatoire au stress chez les participants sains, démontrée par une réactivité physiologique prédominante à l'état de repos et lors de tâches verbales non stressantes. Quant à la comparaison des deux groupes, elle s'oriente vers un état de stress biologique plus marqué chez les adolescents ayant un trouble anxieux. Toutefois, de plus amples études nécessitent d'être dirigées afin d'appuyer et confirmer ces résultats. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Anxiété, trouble anxieux, stress, adolescents, fréquence cardiaque, variabilité du rythme cardiaque, respiration, température dermique, cortisol, paramètres physiologiques et biologiques, stroop, soustractions, rappel émotif, hôpital Rivière-des-Prairies.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Comtois, Alain Steve
Mots-clés ou Sujets: Angoisse chez l'adolescent / Stress chez l'adolescent -- Aspect physiologique / Système nerveux autonome / Évaluation en situation analogue et contrôlée (SAC)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département de kinanthropologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 28 oct. 2016 18:23
Dernière modification: 28 oct. 2016 18:23
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/8990

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...