L'attachement, l'affirmation de soi, et l'adaptation sexuelle des femmes présentant une dyspareunie et leurs partenaires : un modèle de médiation

Leclerc, Bianca (2015). « L'attachement, l'affirmation de soi, et l'adaptation sexuelle des femmes présentant une dyspareunie et leurs partenaires : un modèle de médiation » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (11MB)

Résumé

La dyspareunie touche de 15 à 21 % des femmes préménopausées de la population générale. La vestibulodynie provoquée (VP), un trouble de douleur localisé au vestibule vaginal, en est la cause la plus fréquente. Ce trouble est associé à des difficultés sur le plan du fonctionnement et de la satisfaction sexuelle. L'attachement est une variable pertinente à étudier en lien avec la vestibulodynie puisqu'elle est associée autant à l'expérience de la douleur qu'à la sphère sexuelle. La théorie de l'attachement a donc été utilisée afin de mieux comprendre l'adaptation sexuelle des couples qui sont confrontés à la VP. La présente étude a évalué les associations entre l'attachement, la douleur, le fonctionnement sexuel et la satisfaction sexuelle chez un échantillon de 101 couples dont la femme présente une VP. Le modèle statistique « Actor-Partner Interdependence Model » (APIM) a été utilisé afin de tenir compte de l'interdépendance des données des couples et investiguer les effets acteurs, ainsi que les effets partenaires. Cette étude a aussi vérifié le rôle de l'affirmation sexuelle de soi en tant que médiateur de ces associations. Les participantes ont complété une mesure d'intensité de douleur, et les deux membres du couple ont complété des mesures d'attachement romantique, d'affirmation sexuelle, de fonctionnement sexuel et de satisfaction sexuelle. Les résultats ont montré que les dimensions de l'attachement ne prédisaient pas l'intensité de la douleur. Les femmes plus anxieuses et plus évitantes dans leur attachement présentaient une plus faible satisfaction sexuelle. Les femmes plus évitantes dans leur attachement présentaient un plus faible fonctionnement sexuel. L'affirmation sexuelle est ressortie comme un médiateur significatif de ces associations. Finalement, les effets partenaires ont montré une plus grande satisfaction sexuelle chez les hommes lorsque la femme s'affirmait davantage. En conclusion, les résultats de l'étude soulignent l'importance de s'attarder à des variables interpersonnelles telles que l'attachement lorsque nous tentons de comprendre l'adaptation sexuelle des couples confrontés à une problématique de VP. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Vestibulodynie provoquée, dyspareunie, attachement, affirmation sexuelle, fonctionnement sexuel, satisfaction sexuelle.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: L'essai a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Bergeron, Sophie
Mots-clés ou Sujets: Vulvodynie / Dyspareunie / Femmes -- Sexualité / Attachement / Assertivité chez la femme / Adaptation (Psychologie) / Satisfaction / Conjoints -- Attitudes
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 26 oct. 2016 18:15
Dernière modification: 26 oct. 2016 18:15
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/8959

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...