L'influence de la délibération sur les réseaux sociaux, les réseaux sociosémantiques et l'opinion par l'utilisation d'un code de procédure en grand groupe ou d'une méthode alternative de discussion en petits groupes lors d'une expérimentation en minipublic

Robert, François Pierre (2016). « L'influence de la délibération sur les réseaux sociaux, les réseaux sociosémantiques et l'opinion par l'utilisation d'un code de procédure en grand groupe ou d'une méthode alternative de discussion en petits groupes lors d'une expérimentation en minipublic » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (30MB)

Résumé

Cette recherche vise à vérifier l'influence de la délibération sur l'opinion, le réseau social et la similarité des discours entre les personnes et plus particulièrement l'influence de deux grandes catégories de méthodes de délibération soit l'une conventionnelle articulée autour de l'utilisation de codes de procédure et l'autre alternative articulée autour du recours à des techniques d'échange en petits groupes. Dans le cadre d'une expérimentation de minipublic délibératif réunissant 95 personnes, différentes mesures de l'opinion et de la centralité sociale et sociosémantique ont été utilisées. Les résultats confirment une influence de la délibération sur l'opinion et sur les relations entre les personnes. Ils montrent une augmentation des relations sociales et de la rencontre des discours pendant la délibération et une influence de la délibération sur la similarité des discours et les relations sociales. Ils indiquent que près de la moitié des participantes et participants ont changé d'opinion à la suite de l'expérimentation et que les mots et expressions utilisés par les personnes sont liés à leur position dans le réseau social. Une densification des relations à l'intérieur des groupes selon l'opinion s'est produite ainsi qu'une polarisation de l'opinion après la délibération. Les méthodes conventionnelle et alternative de délibération ont des effets spécifiques. La méthode conventionnelle favorise l'émergence d'un lien positif entre la centralité sociale et la centralité sociosémantique tandis que la méthode alternative favorise l'émergence d'un lien négatif entre ces mesures. Ainsi, l'utilisation d'une méthode conventionnelle crée un espace favorable à l'émergence de convergences vers les mots et expressions utilisés par les personnes centrales, alors que l'utilisation d'une méthode alternative crée un espace pour l'expression d'un discours aux vocables distincts de celui des personnes centrales. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : délibération, minipublic, réseaux sociaux, réseaux sociosémantiques, centralité, similarité de discours, méthodes.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Mongeau, Pierre
Mots-clés ou Sujets: Forums (Discussions et débats) / Communication dans les petits groupes / Similarité (Psychologie) / Changement d'attitude / Réseaux sociaux / Participation sociale / Démocratie délibérative
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 07 oct. 2016 17:37
Dernière modification: 07 oct. 2016 17:37
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/8901

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...