Opérations d'échange interstitiel, performance et installation en arts visuels

Restikian, Jacko (2016). « Opérations d'échange interstitiel, performance et installation en arts visuels » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études et pratiques des arts.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (23MB)

Résumé

Cette recherche a pour but d'explorer les opérations d'échange dans le lieu constitué par le coudoiement des temporalités culturelles différentes, et ce, dans ma pratique artistique en arts visuels, installation et performance. Ledit lieu que je nomme espace-temps interstitiel (ETI) se définit principalement à travers mon expérience d'émigré et d'immigré (Beyrouth, Montréal). Il s'agit dans cette recherche de déchiffrer les caractéristiques de l'ETI dans ma démarche artistique de production, de prestation et de réception. Cette étude adopte une approche de bricolage (Lancri, 2006) (Lévi-Strauss, 1962), laquelle se fonde sur multiples méthodes selon l'objet analysé : l'heuristique pour la description du processus de création, l'autoethnographie pour les aspects culturels, la sémiologie culturelle pour l'analyse du mythe et de la lecture de l'image, l'herméneutique pour la contextualisation de l'interprétation de l'œuvre et, enfin, la systémique pour la schématisation et l'appréhension des opérations d'échange dans l'ETI. La délimitation de l'espace-temps interstitiel s'inspire principalement des concepts du « tiers espace », de la traduction et de la prise de parole de Bhabha (2006, 1994/2007), ainsi que des concepts de l'espace transculturel et de la fragilité du premier contact entre deux cultures de Tomas (1996). Trois pratiques artistiques en arts visuels (Raad, Tomas et Sadek) sont analysées afin de saisir de multiples caractéristiques de l'ETI. Dans ces pratiques, l'ETI est construit autour de trois points : l'usage de l'image, la traduction et la mort. Ma démarche artistique, que j'aborde dès mon arrivée à Montréal (2002) jusqu'à mon départ à Beyrouth (2012), s'inscrit dans la même lignée. J'évoque ainsi le développement de l'ETI et les opérations d'échange qui s'y inscrivent, et ce, à travers des œuvres significatives que j'ai produites entre 2003 et 2013. L'œuvre principale de ma recherche création, D'ici (2012), se constitue dans une logique de coudoiement de deux types d'imagerie appartenant respectivement à Montréal et à Beyrouth. Il s'agit de mettre au clair les ruptures dans la narrativité, la présentation et l'appréhension de l'œuvre. Ces ruptures qui fondent l'ETI se présentent comme éléments structurant les aspects des opérations d'échange interstitiel que ce soit au moment de la production de l'œuvre (auteur) ou au moment de sa réception (spectateur). Ils définissent aussi le déplacement des corps (émigration/immigration) et des objets culturels et artistiques. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : installation, performance, espace-temps interstitiel, opérations d'échange, déplacement, traduction, culture, mort, image.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Tomas, David
Mots-clés ou Sujets: Installations (Art) / Art de performance / Espace et temps dans l'art / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté des arts
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 07 sept. 2016 12:58
Dernière modification: 07 sept. 2016 12:58
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/8802

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...