Effet d'un entraînement combiné de résistance et aérobie sur la variabilité de la fréquence cardiaque (VFC) chez les patients atteints de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)

Ortiz Maluendas, Oscar Humberto (2016). « Effet d'un entraînement combiné de résistance et aérobie sur la variabilité de la fréquence cardiaque (VFC) chez les patients atteints de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en kinanthropologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (8MB)

Résumé

L'objectif de cette étude a été d'évaluer les effets d'un programme de réadaptation pulmonaire (RP) d'une durée de 3 semaines (15 sessions) qui allie résistance et entraînement aérobie sur la variabilité de la fréquence cardiaque (VFC), par rapport à un entrainement aérobie seulement. Méthode : Patients atteints de MPOC dans un état stable ont été randomisés à la fois dans un groupe expérimental (EXP, n = 9) et de témoin (CTRL, n = 6); population : (âge = 68,6 ± 7,1 vs 68,6 ± 6,8 années, NS; VEMS = 0,71 ± 0,15 vs 0,83 ± 0,38 L, NS, respectivement). Tous les patients ont été évalués sur la base de la performance fonctionnelle à partir du TM6M. Les patients des deux groupes ont reçu des séances d'entrainement de routine pendant 3 semaines (5 jours par semaine). Des sessions d'entraînement dans les deux groupes comprenaient des exercices de résistance des membres supérieurs pendant 30 minutes; ensuite, le groupe témoin a effectué 30 minutes d'exercice aérobie (tapis roulant ou ergocycle motorisé), tandis que le groupe expérimental a effectué 30 minutes d'exercice aérobie combiné et de résistance (tapis roulant non motorisé autopropulsé, HiTrainer). L'échelle de Borg a été utilisée pour mesurer la perception de l'effort. Le test de VFC en position décubitus dorsal et debout a été effectué, avant et après le programme de RP. Résultats (moyenne ± écart type) : Tous les participants ont pu terminer trois semaines d'entraînement (14 ± 2 séances). Le groupe expérimental nettement mieux performé dans le TM6M (p = 0,0001) comparativement au groupe témoin (370 ± 39 vs 250 ± 14,1 mètres, respectivement). Des améliorations significatives par le groupe expérimental ont été observées dans les indices de la VFC, en position décubitus dorsal et debout, pendant le pré et post entraînement dans le domaine temporel [SDNN (dorsal) : PRE = 18,3 ± 10,2 vs POST = 25,7 ± 7,0, ms, p = 0,04; RMSSD (debout) : PRE = 9,4 ± 6,1 vs POST = 14,3 ± 6.4, ms, p = 0,00], dans le domaine fréquentiel [BF (dorsal) : PRE = 131,8 ± 164,5 vs POST = 215,7 ± 144,5, ms2, NS; HF (dorsal) = 70,0 ± 76,8 vs 153,6 ± 133,3 ms2, p = 0,01] et pendant les mesures non linéaires [SD1 (debout) : PRE = 6,6 ± 4,3 vs POST = 10,1 ± 4,5, ms, p = 0,00; SD2 (dorsal) : PRE = 24,4 ± 13,8 vs POST = 34,6 ± 9.7, ms, p = 0,04]; tandis que le groupe témoin n'a pas montré une amélioration statistiquement significative dans les valeurs intragroupes entre le PRE et POST entraînement. Une activation du baroréflexe sympathique a réussi à augmenter le rythme cardiaque dans une étendue normale, pendant le changement de la posture dans les deux groupes. Un tonus vagal prédominant a été maintenu à partir de la position couchée à la position debout seulement dans le groupe expérimental. Conclusion : Un entraînement synchronique combiné (résistance + aérobie), dynamique (tapis roulant autopropulsé) et effectué par intervalles permet d'atteindre une amélioration de la VFC au sein du groupe expérimental, tant dans les domaines temporel et fréquentiel, ainsi que, les méthodes non linéaires. En plus d'accroître la capacité d'exercice, il a été démontré un effet vagotonique significatif reflété dans la YFC du groupe expérimental. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : variabilité de la fréquence cardiaque, MPOC, entrainement combiné, aérobie, résistance, changement posture.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Comtois, Alain Steve
Mots-clés ou Sujets: Poumons -- Maladies obstructives / Patients -- Réadaptation / Exercices aérobies / Exercices isométriques / Emploi en thérapeutique / Rythme cardiaque
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département de kinanthropologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 06 sept. 2016 19:26
Dernière modification: 06 sept. 2016 19:26
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/8796

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...