L'acquisition du vocabulaire chez les élèves du préscolaire

Landry, Danika (2016). « L'acquisition du vocabulaire chez les élèves du préscolaire » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (769kB)

Résumé

Plusieurs enfants de milieu défavorisé entrent à l'école avec un vocabulaire restreint et les programmes de stimulation ne leur permettent pas, présentement, de surmonter ce désavantage sur le plan langagier. Nous proposons qu'il soit nécessaire de mieux comprendre comment les enfants apprennent le sens des mots afin de pouvoir améliorer l'efficacité des programmes de stimulation. L'objectif de cet essai était donc de déterminer si les enfants de milieu défavorisé apprennent rapidement et sans difficulté le sens des mots ou si, à l'inverse, cet apprentissage est plutôt lent et laborieux. À cette fin, huit séances individuelles d'enseignement et d'évaluation ont été réalisées auprès d'enfants de la maternelle (N = 15) âgés de 5 à 6 ans. En tout, 24 mots (8 noms, 8 adjectifs et 8 verbes) ont été enseignés aux enfants en leur présentant de brèves définitions et des illustrations. Les observations recueillies séance après séance ont été utilisées pour déterminer le patron d'apprentissage de chaque mot. Malgré le fait que chaque mot ait été enseigné jusqu'à quatre reprises, les enfants n'ont pas du tout appris le sens de plus de la moitié des mots. De plus, lorsque le sens du mot a été appris, c'est souvent seulement après plusieurs séances d'enseignement. En fait, en considérant l'ensemble de l'échantillon, seulement 5% des mots ont été appris rapidement, c'est-à-dire après une seule séance d'enseignement. Nous n'avons pas observé de différence en fonction de la catégorie grammaticale du mot (nom, adjectif, verbe). Nos résultats démontrent que l'apprentissage du sens d'un nouveau mot peut être étonnamment ardu pour un enfant, à tout le moins en milieu défavorisé. Nous proposons que les définitions et illustrations utilisées pour expliquer le sens des mots représentent des informations relativement abstraites pour les enfants et que les programmes de stimulation devraient explorer d'autres avenues d'enseignement, par exemple le multimédia. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : vocabulaire, lecture, milieu défavorisé, micro-enseignement.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: L'essai a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Dion, Éric
Mots-clés ou Sujets: Vocabulaire / Langage -- Acquisition / Enfants pauvres -- Langage / Enfants d'âge préscolaire / Quartiers défavorisés / Micro-enseignement
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 05 juill. 2016 13:28
Dernière modification: 05 juill. 2016 13:28
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/8677

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...