Je me souviens : les réfugiés politiques colombiens à Sherbrooke

Salas, Andrés (2016). « Je me souviens : les réfugiés politiques colombiens à Sherbrooke » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (7MB)

Résumé

Né du désir de participer au processus de récupération de la mémoire historique en Colombie, Je me souviens est un documentaire expérimental destiné à être présenté sous forme d'installation basé sur la vie quotidienne de réfugiés politiques colombiens habitant la ville de Sherbrooke (Québec, Canada). Il met en scène un groupe de cinq réfugiés qui ont documenté leur propre vie par le biais d'enregistrements vidéo. Les images et les sons qu'ils ont captés ont été complétés par des images et des sons tournés en Colombie, dans des lieux significatifs pour les cinq protagonistes. Grâce à l'application d'un algorithme de montage en temps réel généré par ordinateur, Je me souviens présente une nouvelle version du film à chaque projection. Plongée dans un conflit armé depuis plus de 50 ans, la Colombie est le deuxième pays au monde générant le plus de population en situation de déplacement forcé. Près de 500 000 Colombiens ont franchi les frontières nationales en tant que réfugiés entre le milieu des années 1990 et 2007, dont plus de 43 000 se sont établis au Canada et près de 11 000 au Québec. Utilisant la théorie de la reconnaissance de Axel Honneth comme ligne directrice pour travailler avec les participants du projet et pour la programmation de l'algorithme de montage perpétuel, Je me souviens cherche la transmission d'une expérience plutôt que la narration linéaire d'une histoire. Le travail autour des sphères de reconnaissance de l'amour, du social et du politique a permis aux protagonistes de s'exprimer de façon critique sur leurs conditions de vie et leurs attentes quant à la société d'accueil et à aborder les thèmes de la guerre, de l'exil, de l'identité et de l'intégration. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : réfugiés politiques colombiens, théorie de la reconnaissance, installation vidéo, tournage autoréflexif, algorithme de montage en temps réel, intégration, Sherbrooke, Québec, documentaire expérimentale

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Létourneau, Éric
Mots-clés ou Sujets: Réfugiés politiques -- Colombie / Colombiens -- Intégration -- Sherbrooke / Exil -- Récits personnels / Mémoire collective / Reconnaissance (Philosophie) / Installations vidéo (Art) / Temps réel (Informatique) / Documentaires / Films expérimentaux
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 02 juin 2016 13:42
Dernière modification: 31 janv. 2017 17:59
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/8545

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...