Le choix de partenaire endogame chez quatre jeunes femmes montréalaises d'origine turque de la seconde génération : entre rupture et continuité

Gokcen, Neriman (2015). « Le choix de partenaire endogame chez quatre jeunes femmes montréalaises d'origine turque de la seconde génération : entre rupture et continuité » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB)

Résumé

Le choix d'un partenaire ne peut être un phénomène aléatoire ou totalement libre; il apparaît plutôt régi par des processus psychiques et des conditions sociales qui ne sont pas toujours conscientes. Il s'agit d'un processus complexe et témoigne de l'organisation psychique et identitaire d'un individu. De plus, le choix d'un partenaire pour un mariage mobilise des enjeux importants puisque cela engage dans la filiation et l'avenir. Pour les jeunes femmes issues de l'immigration turque, qui ont grandi à la frontière de deux univers, parfois opposés entre tradition et modernité, entre famille et société, « choisir » un partenaire pour un mariage peut mobiliser des enjeux psychiques en lien avec leur appartenance. Comment s'effectue le choix du conjoint dans cette population tout en sachant qu'il existe dans cette communauté une préférence pour un choix de type endogamique? Quelles sont les motivations ou les conditions qui amènent les jeunes filles rencontrées pour cette étude à effectuer un « choix » endogame plutôt qu'exogame? Cet essai doctoral est une étude qualitative qui vise à mieux comprendre l'expérience subjective des jeunes femmes de seconde génération issue de la communauté turque de Montréal face au choix d'un partenaire. Huit entrevues en profondeur avec quatre femmes âgées de 20 à 25 ans de la seconde génération, nées au Québec ou arrivées en très bas âge, ont été réalisées. Les données obtenues ont été soumises à une analyse qualitative qui s'appuie sur certains principes méthodologiques de la « grounded theory » et de l'approche psychanalytique. Les conclusions de nos analyses mettent en relief que l'ombre de la famille pèse dans la manière de rencontrer un homme : le respect de la tradition et la religion s'avèrent des valeurs intériorisées cruciales. Toutefois, la parole des participantes se situe du côté de la modernité : ces jeunes femmes se présentent et se représentent comme des femmes modernes et québécoises. Un mouvement dynamique d'ambivalence se manifestent dans les représentations identitaires auxquelles elles s'identifient, entre la Québécoise et la Turque, la traditionnelle et la moderne, le « je » et le « nous », le français et le turc. Les résultats démontrent que le conjoint endogame permet de consolider les liens familiaux et encourage la transmission. La fonction du conjoint est structurante et s'avère un « compromis » psychique en ce sens qu'il permet la continuité intergénérationnelle tout en encourageant une certaine rupture. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : choix du partenaire, endogamie, psychologie, psychanalyse, deuxième génération.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: L'essai a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Hazan, Marie
Mots-clés ou Sujets: Choix du conjoint / Endogamie / Ethnicité / Femmes / Psychologie / Psychanalyse / Canadiens d'origine turque -- Montréal
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 22 avr. 2016 18:39
Dernière modification: 22 avr. 2016 18:39
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/8232

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...