Trouble d'accumulation compulsive : portrait clinique et évaluation de la thérapie basée sur les inférences avec composante de réalité virtuelle

St-Pierre-Delorme, Marie-Ève (2015). « Trouble d'accumulation compulsive : portrait clinique et évaluation de la thérapie basée sur les inférences avec composante de réalité virtuelle » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (24MB)

Résumé

Le trouble d'accumulation compulsive (TAC) est un trouble de santé mentale reconnu depuis peu dans le DSM-5. Anciennement, ce dernier faisait partie des sous-types du trouble obsessionnel-compulsif (TOC), tel que reconnu dans le DSM-IV-TR et était un critère de la personnalité obsessionnelle-compulsive. Les études décrivant cette problématique remontent au début des années 90. La nosologie du TAC fut alors décrite comme un problème d'encombrement du domicile causant une détresse et une altération des fonctions premières des pièces, en raison de l'amassement d'objets hétéroclites et sans valeur. Les individus atteints de ce problème présentent également une difficulté à se débarrasser des dits objets et un besoin d'acquérir des biens. Un modèle cognitif et comportemental a été décrit pour expliquer le développement de la problématique et la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est actuellement considérée comme un traitement de choix. Malgré des résultats positifs, il n'en demeure pas moins que plusieurs lacunes sont notables telles que les taux d'abandon élevés et le refus d'aide à domicile par les participants. Au cours des dernières années, une équipe de recherche a développé un modèle explicatif alternatif du TAC et a développé un processus thérapeutique basé sur ce même modèle. À la base, ce traitement, appelé « approche basée sur les inférences » (ABI) avait été développé pour les gens souffrant de TOC avec des niveaux de convictions très élevés. Puisqu'il s'avère que c'est généralement le cas des accumulateurs compulsifs (AC), la thérapie a été adaptée pour cette population clinique. Afin de pallier aux difficultés relatives à la TCC, une composante de réalité virtuelle (RV) a été ajoutée suite à la thérapie basée sur les inférences (TBI) afin d'aider les AC, de façon non invasive, à mieux organiser leur environnement et à se débarrasser des objets non nécessaires. À cet effet, cette étude a comparé l'effet de deux conditions en RV, soit une condition expérimentale et une condition contrôle. Cette thèse se divise en quatre chapitres. Le premier chapitre correspond à une recension des écrits scientifiques sur la problématique du TAC incorporant le modèle explicatif de la TBI. Le deuxième chapitre correspond à une étude de cas présentant spécifiquement la TBI en exposant l'histoire de cas d'une participante, les manifestations cliniques de son trouble et les résultats cliniques issus de cette étude de cas. Le troisième chapitre consiste en un devis randomisé entre une condition expérimentale et contrôle en RV suite à la TBI. Les résultats montrent que la RV non immersive est accessible et suscite un ÉP et d'immersion chez les participants souffrant d'un TAC. De plus, elle permet de susciter des émotions lors des tâches de tri et de désencombrement en virtuel. Les résultats soulignent aussi que la TBI semble être une approche prometteuse pour le traitement du TAC et que la personnalisation de l'environnement virtuel (EV) peut permettre le passage à l'action dans le désencombrement. Finalement, le quatrième chapitre expose les conclusions de la présente thèse en abordant les forces et limites de l'étude, de même que les considérations générales et des pistes de recherches futures. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Trouble d'accumulation compulsive, thérapie basée sur les inférences, réalité virtuelle, environnement non immersif, étude clinique.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Trudel, Gilles
Mots-clés ou Sujets: Syllogomanie / Thérapie basée sur les inférences / Réalité virtuelle
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 08 avr. 2016 17:10
Dernière modification: 13 avr. 2016 20:21
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/8098

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...