Gouvernance de réseaux interorganisationnels : cas d'un réseau d'organisations sociales et collectives

Zerdani, Tassadit (2015). « Gouvernance de réseaux interorganisationnels : cas d'un réseau d'organisations sociales et collectives » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en administration.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (83MB)

Résumé

En réalisant une étude longitudinale en profondeur d'un cas de réseaux d'organisations sociales et collectives, le Réseau de la finance solidaire et responsable au Québec (Réseau FSRQ), notre thèse explique l'évolution de la gouvernance de réseaux interorganisationnels (RIO), son passage d'un mode informel à formel. En plus d'identifier les mécanismes reliés à ces deux modes de gouvernance, montrer la complémentarité et la linéarité entre eux, et révéler l'importance des mécanismes informels pour la formalisation de RIO, notre étude montre, en mobilisant le néoinstitutionnalisme sociologique (particulièrement le concept du travail institutionnel), le rôle des pratiques de création institutionnelle (normatives, cognitives et politiques) que développent les membres du Réseau FSRQ, comme collectif institutionnel, dans la dynamique de sa gouvernance. L'étude révèle également que ces pratiques d'institutionnalisation s'entrelacent et se tricotent, et sont reliées aux étapes de développement de ce réseau. Plus encore, notre étude explique comment des acteurs aux logiques différentes ont travaillé ensemble pour formaliser et construire la gouvernance de leur réseau, et ce, dans une visée de créer un nouveau champ institutionnel, celui de la finance solidaire et responsable. Pour y arriver, ils ont collectivement développé plusieurs pratiques institutionnelles. L'étude révèle donc que la gouvernance de RIO est une construction collective menée par un collectif d'acteurs qu'on peut qualifier « d'entrepreneur institutionnel collectif et solidaire ». Cet entrepreneur a mis en place sa gouvernance interne et vise construire son champ institutionnel afin d'influencer le système financier conventionnel. Avec ces résultats, cette thèse apporte des contributions théoriques à son champ d'étude en émergence, celui de la gouvernance et de la dynamique de RIO. Elle contribue également à la théorie néoinstitutionnelle sociologique qu'elle mobilise en proposant le concept de l'« entrepreneur institutionnel collectif et solidaire » et en révélant de nouvelles pratiques pour le concept de travail institutionnel. Enfin, en proposant certaines pistes méthodologiques qui pourraient être utiles pour les chercheurs qui étudient les RIO, elle participe à l'avancement de la recherche sur ces objets d'étude complexes. Sur le plan pratique, cette thèse propose également des résultats intéressants ; elle révèle des pratiques de gouvernance qui peuvent inspirer les gestionnaires et animateurs de RIO, particulièrement ceux des réseaux d'organisations collectives et sociales. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : réseaux interorganisationnels, gouvernance de réseaux, formalisation de réseaux, réseau d'organisations sociales et collectives, pratiques institutionnelles, néoinstitutionnalisme sociologique.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Bouchard, Marie J.
Mots-clés ou Sujets: Réseaux (Philosophie de l'organisation) -- Gestion / Design institutionnel / Coopération / Associations / Finances / Économie sociale / CAP Finance -- Études de cas
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 21 mars 2016 15:17
Dernière modification: 21 mars 2016 15:17
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/7944

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...