Dynamique de recomposition des imaginaires dans la diaspora haïtienne au Québec : une analyse sociologique des romans de Dany Laferrière et d'Émile Ollivier

Pierre-Lominy, Marie-Judith (2015). « Dynamique de recomposition des imaginaires dans la diaspora haïtienne au Québec : une analyse sociologique des romans de Dany Laferrière et d'Émile Ollivier » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en sociologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (22MB)

Résumé

Cette thèse cherche à cerner les formes des imaginaires qui témoignent d'une dynamique de recomposition dans le contexte migratoire de la société québécoise à travers les romans issus de la migration haïtienne. Notre objectif est de dévoiler une relation entre les sociétés d'origine et d'accueil par le déplacement des cultures, des langages et des imaginaires qu'impose la migration et qui permet de voir que la société d'origine se réinvente en s'appropriant d'autres imaginaires et d'autres modes culturels de la société d'accueil. Dans cette étude, nous utilisons les travaux de Bakhtine, notamment la notion de chronotope, repensée à partir de la migration. Ceci conduit à la prise en compte d'une nouvelle manière d'appréhender le phénomène par le constat des expressions et des langages propres aux littératures francophones qui s'inscrivent dans la littérature contemporaine. Cette notion et ses composantes (carnavalesque et polyphonie), qui prennent en compte le contexte historique et culturel de la migration dans la société d'accueil, permet de montrer comment s'articule la relation entre la représentation littéraire et le contexte social donné; le rapport entre la société d'accueil et la société d'origine, d'une part, et entre le texte et la société d'accueil, d'autre part. La réflexion théorique, suivie de l'analyse des romans de Dany Laferrière et d'Émile Ollivier, dévoilent la relation et la diversité sociale des expressions dans la société d'accueil. De plus, cette relation et cette diversité se manifestent par la coexistence et la rencontre de plusieurs cultures, plusieurs langages et diverses expressions dans un même espace d'accueil – d'où la dynamique de recomposition des imaginaires. S'agit-il d'une affirmation identitaire ou d'une dynamique de tendance culturelle dans les sociétés d'accueil? Soulignons qu'il existe toujours le constat d'une tentation de retour dans une conjugaison réelle et imaginaire du pays d'origine dans l'expérience migratoire, dévoilant alors un rapport entre les sociétés d'origine et d'accueil. De plus, l'œuvre se nourrit d'interactions par certains référents et certains emprunts qui permettent de voir cette dynamique de tendance culturelle propre aux écrivains issus de la migration. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Migration, chronotope, carnavalesque, polyphonie, écrivains migrants, écrivains d'origine haïtienne, littératures francophones, littérature migrante, sociologie, ville, Québec, Haïti.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Côté, Jean-François
Mots-clés ou Sujets: Laferrière, Dany / Ollivier, Émile / Écrivains haïtiens / Expatriation dans la littérature / Exil dans la littérature / Représentations sociales / Littérature francophone / Littérature et société / Haïti / Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de sociologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 14 mars 2016 20:20
Dernière modification: 14 mars 2016 20:20
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/7873

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...