Évaluation des déficits de la motricité globale chez les enfants atteints de trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité avec ou sans le syndrome de Gilles de la Tourette

Hart, Raphaël Alexandre (2014). « Évaluation des déficits de la motricité globale chez les enfants atteints de trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité avec ou sans le syndrome de Gilles de la Tourette » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en kinanthropologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (13MB)

Résumé

Le but principal de ce mémoire est de comparer les habiletés motrices globales d'enfants atteints de trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) ainsi qu'avec le syndrome de Gilles de la Tourette (SGT) comorbide à ceux d'enfants atteints de TDAH sans le SGT. Puisque le TDAH est associé à des déficits au niveau de la motricité globale et fine et que le SGT est lui aussi associé à des déficits moteurs, principalement au niveau de la motricité fine et à un moindre degré à la motricité globale, nous croyons qu'une théorie additive puisse s'appliquer. Conséquemment, l'ajout du SGT comorbide chez les enfants atteints de TDAH devrait mener à des déficits de la motricité plus importants que chez les enfants atteints de TDAH sans le SGT. Quinze enfants appariés par le genre atteints de TDAH (12,76 ± 2,00 ans) et quinze enfants atteints de TDAH avec le SGT (12,75 ± 3,8 ans) ont été évalués. Afin d'évaluer les habiletés motrices globales, nous avons utilisé la batterie d'évaluation bio-motrice UQAC-UQAM (2006; UU-06) qui regroupe une variété d'épreuves telles que : le temps de réaction simple, la vitesse des segments, l'agilité, l'équilibre ainsi que la coordination et la précision. L'analyse des résultats de l'évaluation des habiletés motrices globales a révélé des déficits significatifs chez les enfants atteints de TDAH avec le SGT en comparaison à ceux seulement atteints de TDAH pour les épreuves de course en slalom, de coordination mains-pieds ainsi qu'une forte tendance pour l'épreuve d'équilibre les yeux fermés. À la lumière de ces résultats, il devient maintenant important de considérer la comorbidité des deux troubles psychiatriques comme un facteur pouvant augmenter significativement les déficits moteurs. Des études plus approfondies avec un plus grand nombre de participants permettraient de mieux tracer le portrait des déficits moteurs reliés au TDAH et au SGT. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : motricité globale, trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité, syndrome de Gilles de la Tourette, évaluation.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Lemay, Martin
Mots-clés ou Sujets: Trouble déficitaire de l'attention / Maladie de Gilles de la Tourette chez l'enfant / Troubles moteurs chez l'enfant
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département de kinanthropologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 01 mars 2016 14:55
Dernière modification: 09 févr. 2017 21:23
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/7844

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...