Le harcèlement psychologique au travail et l'état de stress post-traumatique : quand le travail nous traumatise

Jeanneau, Nicole (2014). « Le harcèlement psychologique au travail et l'état de stress post-traumatique : quand le travail nous traumatise » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (59MB)

Résumé

Le harcèlement psychologique au travail n'est pas un phénomène nouveau, mais il augmente en importance depuis les dernières années, au point où quelques pays se sont dotés d'une loi pour le contrer. Caroll Brodsky, une psychiatre américaine, l'avait initialement identifié en 1976 dans son livre intitulé « The harassed worker ». Ce n'est cependant qu'à la fin des années 1990, suite aux recherches du psychologue suédois Heinz Leymann, dorénavant considéré comme le père du concept de harcèlement psychologique, que les chercheurs s'y sont véritablement intéressés. D'ailleurs, la communauté scientifique s'est récemment mise d'accord sur sa définition opérationnelle, et l'on voit maintenant que ses conséquences négatives peuvent être nombreuses, autant pour les organisations que pour les victimes. La présente thèse vise à explorer une des conséquences possibles sur la santé des travailleurs qui a également des répercussions négatives sur les organisations. L'objectif est de développer une meilleure compréhension des liens et mécanismes pouvant exister entre le harcèlement psychologique au travail et le processus de développement d'une symptomatologie d'état de stress post-traumatique. La présente recherche qualitative met l'accent sur les expériences de onze femmes et hommes, âgés entre 25 et 57 ans, ayant sollicité l'aide du GAIHST (Groupe d'Aide et d'Information sur le Harcèlement au Travail de la province de Québec) pour les soutenir dans leurs démarches légales suite au harcèlement psychologique subi au travail. Des entrevues en profondeur et des questionnaires servent à recueillir de l'information très détaillée sur le vécu des participants. La méthode de la théorie ancrée est utilisée pour faire la collecte et l'analyse des entrevues afin de comprendre le phénomène du harcèlement psychologique au travail plutôt que de vérifier des théories existantes. Les résultats de la présente thèse suggèrent que l'effondrement des croyances fondamentales et l'activation cognitive sont impliqués dans le développement d'une symptomatologie d'état de stress post-traumatique. Les résultats sont synthétisés dans un modèle théorique proposé pour expliquer le processus de harcèlement psychologique au travail ayant conduit les participants à développer un état de stress post-traumatique. Le modèle proposé décrit des catégories centrales, soit : le harcèlement psychologique comme processus menant à l'effondrement des croyances fondamentales; la traumatisation; et les conséquences sur la santé, en particulier l'état de stress post-traumatique. Les résultats démontrent que les participants ont effectivement subi du harcèlement psychologique au travail, et leurs témoignages confirment la typologie des agissements proposée par Leymann, nommément : refuser la communication avec la victime; la couper de son entourage; la déconsidérer; la discréditer dans son travail; et compromettre sa santé. En plus de celles-ci, deux nouvelles catégories ont été créées, soit : l'invisibilité; et l'infantilisation; ainsi qu'un processus de double victimisation. La présente thèse permet de mieux comprendre les liens et mécanismes impliqués dans le développement d'un état de stress post-traumatique suite au processus de harcèlement psychologique vécu au travail par les participants à la présente recherche. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : harcèlement psychologique au travail, harcèlement moral, état de stress post-traumatique, victimisation au travail, croyances fondamentales.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Soares, Angelo
Mots-clés ou Sujets: Harcèlement en milieu de travail / État de stress post-traumatique / Victimes de harcèlement -- Santé
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 04 févr. 2016 18:46
Dernière modification: 04 févr. 2016 18:46
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/7753

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...