Interactions multi-échelles entre ressources abiotiques, réseaux trophiques et propriétés des écosystèmes : nouveaux jalons théoriques pour une écologie intégrative

Gounand, Isabelle (2015). « Interactions multi-échelles entre ressources abiotiques, réseaux trophiques et propriétés des écosystèmes : nouveaux jalons théoriques pour une écologie intégrative » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en biologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (131MB)

Résumé

Ce travail de thèse s'inscrit dans l'effort actuel de construction d'une écologie intégrative. J'y étudie les mécanismes d'interaction entre ressources abiotiques, réseaux trophiques et propriétés des écosystèmes, au moyen d'une expérience d'évolution, d'un modèle de méta-écosystème et d'un modèle bioénergétique d'assemblage d'écosystèmes. Les organismes modifient la disponibilité des ressources en les prélevant pour leur croissance. Inversement, la disponibilité des ressources influence la diversité et la composition en espèces du réseau trophique, en agissant comme force de sélection sur les traits d'acquisition des ressources (chap. 1, 5). Les propriétés de l'écosystème, telles que stabilité et productivité, dérivent des interactions entre la dynamique des ressources et celle du réseau trophique (chap. 2). Enfin, le fonctionnement de l'écosystème rétroagit sur les ressources abiotiques via le recyclage de la biomasse (chap. 2, 5). Ces processus interviennent lors de l'assemblage des réseaux trophiques et structurent le développement des écosystèmes (chap. 3-5). Dans cette thèse j'analyse ces mécanismes de rétroaction biotique-abiotique sur plusieurs échelles d'organisation, d'espace et de temps. Notamment, les modèles développés ici fournissent des outils novateurs pour étudier les mécanismes de construction des écosystèmes, en mettant en évidence les liens entre métabolisme des espèces, structure du réseau trophique et fonctionnement de l'écosystème, et leur variation au cours du temps. Ce travail ouvre de vastes perspectives de recherche en combinant les derniers progrès d'une écologie intégrative dans une conception mécaniste du développement des écosystèmes. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : biodiversité, développement des écosystèmes, assemblage des communautés, méta-écosystèmes, recyclage, nutriments inorganiques, modèle bioénergétique

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Gravel, Dominique
Mots-clés ou Sujets: Écologie / Écosystèmes / Biocénoses / Chaînes alimentaires (Écologie) / Biodiversité
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département des sciences biologiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 18 févr. 2016 20:07
Dernière modification: 18 févr. 2016 20:07
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/7750

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...