Influence à l'échelle du paysage des legs associés à l'aménagement forestier sur les épidémies d'insectes = Landscape-level influence of forest management legacies on outbreaks of defoliating insects

Robert, Louis-Étienne (2014). « Influence à l'échelle du paysage des legs associés à l'aménagement forestier sur les épidémies d'insectes = Landscape-level influence of forest management legacies on outbreaks of defoliating insects » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en biologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (45MB)

Résumé

La plupart des insectes présents dans les écosystèmes forestiers ne causent pas de dommages significatifs à l'écosystème, mais quelques espèces, comme la tordeuse des bourgeons de l'épinette ou la livrée des forêts peuvent, en stade épidémique, causer d'importants dommages économiques. Malgré l'abondante littérature sur le sujet, beaucoup de questions subsistent sur l'influence des modifications anthropiques à grande échelle sur les patrons d'épidémies. Mieux comprendre cette dynamique entre perturbation anthropique et épidémie d'insecte permettra aux gestionnaires d'être mieux équipés pour prédire les conséquences de leurs politiques d'aménagement. L'objectif de cette thèse est d'examiner si l'effet des modifications anthropiques à grande échelle suite à l'application de différentes politiques d'aménagement du territoire à un effet sur l'historique des épidémies d'insectes défoliateur. Pour ce faire, nous avons examiné les épidémies de la tordeuse des bourgeons de l'épinette ainsi que la livrée des forêts à travers des reconstructions dendrochronologiques. Cet examen a été réalisé à l'intérieur d'une écorégion se situant à la frontière du Minnesota et de l'Ontario, où les frontières politiques ont créé un contraste entre l'héritage de l'aménagement : récolte à échelle fine au Minnesota, récolte à échelle grossière en Ontario, zone de conservation traversée par la frontière où peu d'aménagements récents ont été effectués. L'hypothèse sylvicole de la dynamique de la tordeuse des bourgeons de l'épinette postule que l'augmentation de la sévérité des épidémies au siècle dernier est le résultat des conditions forestières créées par l'aménagement. Notre étude supporte l'hypothèse sylvicole et met en évidence que les effets observables de l'héritage forestier sur la dynamique des épidémies se produisent à l'échelle locale comme à l'échelle du paysage. Nous suggérons aussi que l'aménagement, étant corrélé avec la proportion et la configuration d'hôtes, a modifié le paysage et changé la dynamique temporelle des épidémies de tordeuse de bourgeons de l'épinette. Finalement, nous démontrons les mérites d'une expérience naturelle à l'échelle du paysage offrant ainsi une alternative aux expériences avec manipulation à grande échelle. Au sujet de la livrée des forêts, nous avons observé que les caractéristiques d'épidémies sont fortement associées avec la composition forestière courante et les legs forestiers (aménagement forestier). Le peuplier faux-tremble domine les paysages aménagés, car il augmente suite à des coupes forestières, ce qui peut expliquer les épidémies plus sévères et synchrones dans les zones aménagées. Nous avons aussi déterminé que les sous-groupes localisés dans la zone de conservation ont des épidémies désynchronisées en partie à cause d'une petite abondance d'espèce hôtes dans cette zone. L'aménagement forestier influence donc les processus de perturbation à l'échelle du paysage à travers des interactions avec la composition et la structure forestière. Notre étude démontre clairement que les effets des changements anthropiques associés à l'aménagement forestier à l'échelle du paysage sont réels et qu'il est important de les mesurer dans une variété de conditions forestières. Nos données présentées dans le cadre de cette thèse permettent d'établir que les modifications de la répartition des espèces hôtes dans le paysage ont des effets sur les cycles d'épidémies et qu'il est probable que des modifications à l'échelle du paysage permettent de moduler les cycles d'épidémies. L'ensemble de nos résultats montre aussi l'importance de considérer l'effet de l'aménagement forestier sur de multiples insectes (ou autres processus naturels).

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Kneeshaw, Daniel
Mots-clés ou Sujets: Forêts -- Gestion / Plantes -- Maladies et fléaux -- Épidémies / Insectes forestiers / Tordeuse des bourgeons de l'épinette / Livrée des forêts / Paysages forestiers
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département des sciences biologiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 16 déc. 2015 18:02
Dernière modification: 16 déc. 2015 18:02
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/7577

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...