The role of the banking sector and financial markets on economic development

Diallo, Boubacar Siddy (2015). « The role of the banking sector and financial markets on economic development » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en économique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (22MB)

Résumé

Cette thèse étudie le rôle du système bancaire et des marchés financiers dans le développement économique. Elle est constituée de trois articles scientifiques : Le premier article utilise un modèle de croissance endogène du type Schumpétérien et un marché bancaire évoluant dans un environnement de concurrence imparfaite à la Cournot. Nous montrons que la concentration bancaire a un effet négatif sur la croissance économique. De plus, cet effet est d'autant plus négatif pour les pays proches de la frontière technologique mondiale. Pour valider nos résultats théoriques nous utilisons des estimations économétriques avec des données en coupe transversale et en panel pour un ensemble de 125 pays sur la période 1980-2010. Nous montrons que la concentration bancaire diminue le taux de croissance annuel moyen du PIB par travailleur. Cet effet est d'autant plus négatif pour les pays proches de la frontière technologique mondiale. Nos résultats empiriques sont robustes à l'utilisation du taux de croissance annuel moyen du PIB par tête et à l'introduction de variables macroéconomiques (taux d'inflation, taux de croissance de la masse monétaire, balance budgétaire, dépenses gouvernementales, et commerce), éducation, crédits privés et origines légales comme contrôles. Dans notre second article de thèse, nous endogéneisons le nombre de banques. Pour cela, nous utilisons un modèle bancaire en concurrence bancaire imparfaite avec différenciation horizontale à la Salop (1979). Ce modèle nous permet ensuite d'étudier les effets des réformes bancaires sur la croissance économique. Les réformes bancaires sont mesurées par les coûts de transports qui séparent une banque et un entrepreneur représentatif. À l'aide de la libre entrée dans le secteur bancaire, nous montrons que les effets des réformes bancaires sur la croissance économique dépendent du niveau du développement économique. Plus spécifiquement, nous montrons à l'aide des institutions dites appropriées, qu'il existe un seuil de développement économique à partir duquel les réformes bancaires sont bénéfiques pour la croissance économique. Ainsi, les réformes bancaires ont un effet positif sur la croissance économique pour les pays proches de la frontière technologique mondiale. Pour valider nos prédictions théoriques, nous effectuons des études empiriques pour 78 pays sur la période 1980-2010. Nous montrons que les effets des réformes bancaires sur la croissance économique dépendent du niveau de développement technologique. De plus, les réformes bancaires ont un effet positif et significatif pour les pays proches de la frontière technologique mondiale. Ce résultat reste valide à l'introduction de variables de contrôle et à l'utilisation de différentes techniques d'estimation économétriques. Le troisième article de cette thèse étudie empiriquement les effets positifs de l'efficience bancaire sur la croissance économique en temps de crise économique. En effet, nous utilisons la crise financière et économique de 2009 comme un choc du côté de l'offre de crédits et nous montrons par la suite que les pays avec des systèmes bancaires efficaces résistent mieux et croissent plus vite. Cette efficience bancaire relaxe les contraintes de crédits pour les industries qui ont le plus besoin de financement externe. Nous utilisons une méthode économétrique appelée Data Envelopment Analysis (DEA) pour mesurer l'efficience bancaire et des estimations économétriques en coupes pays et industries. Nos résultats montrent que l'efficacité bancaire a un effet positif et significatif sur le taux de croissance réel pour les industries qui ont le plus besoin de financement externe. Cela implique qu'un système bancaire efficace permet aux industries qui ont le plus besoin de financement externe d'avoir plus de crédits en période de crise économique. Nos résultats restent robustes à l'utilisation de différentes mesures de dépendance financière. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Croissance schumpétérienne, frontière technologique, concentration bancaire, réformes bancaires, institutions appropriées, efficience bancaire, dépendance financière, frictions financières.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Koch, Wilfried
Mots-clés ou Sujets: Développement économique / Banques / Marché financier / Concentration d'entreprises / Banques -- Réorganisation / Efficience dans l'industrie
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 16 déc. 2015 14:20
Dernière modification: 16 déc. 2015 14:20
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/7559

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...