Héros, concerts et performances communicationnelles : le réveil mémoriel à l'œuvre autour des figures de Mélina Mercouri et Mikis Théodorakis dans le contexte de la dictature des colonels en Grèce (1967-1974)

Katinakis, Nathalie (2010). « Héros, concerts et performances communicationnelles : le réveil mémoriel à l'œuvre autour des figures de Mélina Mercouri et Mikis Théodorakis dans le contexte de la dictature des colonels en Grèce (1967-1974) » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (82MB)

Résumé

Cette thèse se propose d'analyser les liens entre les héros, la chanson et un mécanisme de réveil mémoriel durant une période de crise sociopolitique : celle de la dictature des colonels (1967-1974) en Grèce. Plus précisément, elle cherche à expliquer comment des figures héroïques, s'exprimant essentiellement par la chanson comme pratique qui rassemble, ressemble et mobilise, peuvent devenir de véritables vecteurs d'un réveil mémoriel et participer à la création d'une identité collective. Nous nous intéressons en effet à deux figures aujourd'hui emblématiques de la Grèce : Mélina Mercouri et Mikis Théodorakis. La première est une actrice, chanteuse et politicienne grecque mondialement connue grâce au film Jamais le dimanche (1960). Le second est un compositeur de réputation internationale qui a gravé nos mémoires avec la célèbre trame sonore du film Zorba le Grec (1964). Tous les deux se sont opposés à la dictature frappant leur pays à la fin des années 1960. Nous visons à expliquer comment leur résistance contre la junte militaire en aurait fait des figures héroïques. Contraints à l'exil, Mercouri et Théodorakis peuvent enfin retourner en sol grec à la fin du régime dictatorial en 1974. Leur retour sur la scène musicale grecque s'est manifesté par leur participation aux premiers concerts autorisés en Grèce aux mois de septembre et d'octobre 1974. Le temps de ces manifestations musicales, les Grecs ont enfin pu chanter librement les chansons interdites et revoir leurs héros chéris. En quoi ces concerts ont-ils marqué un tournant symbolique autant dans le parcours personnel de Mercouri et Théodorakis que dans celui de leur communauté? Dans le contexte d'une démocratie convalescente après sept ans de dictature qui l'a positionnée dans un état de fragilité mémorielle, nous cherchons ainsi à comprendre comment la communauté grecque a pu entreprendre, aux côtés de ses héros, un travail de mémoire nécessaire dans cette période de transition. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Héros, héroïsation, héroïcité, mémoire collective, travail de mémoire, identité collective, chanson, concerts, performance, musique populaire, rituel, liminalité, communication, communion, rassembler, ressembler, Mélina Mercouri, Mikis Théodorakis, Grèce, dictature des colonels.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Stoiciu, Gina
Mots-clés ou Sujets: Mercouri Melina 1925-1994, Theodorakis Mikis 1925-, Héroïsme, Héros (Personnage), Mémoire collective, Identité collective, Musique populaire, Résistance politique, Dictature militaire, Grèce
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 27 nov. 2015 16:06
Dernière modification: 27 nov. 2015 16:06
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/7488

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...