Voix monstres : études comparatives de nature théorique et pratique portant sur les tactiques d'approche pragmatique de l'insaisissable en performance sonore

St-Onge, Alexandre (2014). « Voix monstres : études comparatives de nature théorique et pratique portant sur les tactiques d'approche pragmatique de l'insaisissable en performance sonore » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études et pratiques des arts.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (44MB)

Résumé

Voix monstres : études comparatives de nature théorique et pratique portant sur les tactiques d'approche pragmatique de l'insaisissable en performance sonore est une thèse création qui porte sur l'émergence d'entités hermétiques, voire de monstruosités, à travers le processus de création et sur les tactiques créatives utilisées pour les accueillir en toute hospitalité. Il s'agit d'éprouver la fonction heuristique de procédés artistiques expérimentaux établissant une relation à l'insaisissable dans le but de réaliser des découvertes au-delà ou en deçà d'intentions prédéterminées. La thèse présente ainsi le développement d'un projet de recherche articulé autour de diverses expérimentations artistiques réalisées entre 2009 et 2013 arrimées à l'analyse théorique d'un corpus d'œuvres (Ashley [1979], Cage [1976/79] et Hunt [1994]) qui manifeste singulièrement une attitude hospitalière par rapport à l'inaccessibilité de certains objets réels ou fictifs et à l'insaisissable événement de l'arrivant. Ces études de cas établissent un dialogue entre la démarche des trois artistes et celle de théoriciens afin de dégager des concepts que je traduis autrement dans mes expérimentations sonores et performatives. Chaque étude de cas fait l'objet d'un chapitre succédé d'une section plus courte exposant le processus de création du matériau artistique qui s'y rattache. Le dernier chapitre porte quant à lui sur viorupeeeeihean : la performance sonore finale et sa traduction sur support audio fixe qui constituent la synthèse des expérimentations artistiques et conceptuelles réalisées dans le cadre de la thèse. Cette recherche ne vise pas une compréhension exhaustive des œuvres et des théories auxquelles je réfère, mais elle s'efforce d'explorer ce qu'il est possible de réaliser avec ces matériaux afin de produire une création artistique et théorique hybride qui offre l'hospitalité à l'insaisissable. Une telle approche pragmatique permet de saisir en acte ce qui jaillit du processus d'interprétation des œuvres et des textes pour les traduire de façon opératoire. Ce procès herméneutique ne prétend pas découvrir le sens profond ou caché des œuvres et des textes, puisqu'il relève surtout d'un élan relationnel et constructif vers ce qui demeure inaccessible. D'autre part, j'examine et traduis autrement les procédés développés par les trois artistes pour accueillir les phénomènes déstabilisateurs, voire monstrueux, qui peuvent surgir du « faire » artistique ainsi que de l'acte de traduction en tant que tel. L'attention particulière accordée au processus et aux méthodes de création inscrit également ma démarche dans la lignée des travaux de type poïétique et autopoïétique. Cette dissertation doctorale analyse donc différentes tactiques d'approche pragmatique de l'insaisissable en performance sonore qui favorisent l'accueil en actes de l'étrange(r). La performance sonore renvoie d'ailleurs de manière générale à la relation entre le son et l'acte de sa production. En plus du corpus d'œuvres, mes objets d'étude sont les interfaces traductrices et les instruments qui établissent une relation entre le corps performatif et la production sonore. Je m'intéresse particulièrement à la voix en tant qu'instrument intimement lié au corps, puisqu'elle constitue un point d'articulation fertile entre le corps et le son. J'étudie aussi les dispositifs techniques, de l'instrument de musique à la lutherie numérique en passant par divers outils analogiques, qui permettent de traduire le corps performatif en corps sonore. Cette traduction monstre l'insaisissable en établissant une relation transformatrice qui est gage d'hospitalité au devenir. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : insaisissable, monstre, performance sonore, pragmatisme, traduction.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur. La thèse originale comporte un document d'accompagnement disponible uniquement à la collection spéciale de la bibliothèque.
Directeur de thèse: Tomas, David
Mots-clés ou Sujets: Hunt Jerry 1943-1993. Critique et interprétation, Cage John 1912-1992. Critique et interprétation, Ashley Robert 1930-. Critique et interprétation, Installations sonores (Art), Création (Arts), Art de performance, Son dans l'art, Pragmatisme, Traduction, Insaisissable, Thèse-création
Unité d'appartenance: Faculté des arts
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 23 juill. 2015 16:57
Dernière modification: 23 juill. 2015 16:57
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/7133

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...