Les réactions psychologiques périnatales : qu'en est-il des taux et des facteurs prévisionnels de l'état de stress post-traumatique et de la dépression?

Verreault, Nancy (2014). « Les réactions psychologiques périnatales : qu'en est-il des taux et des facteurs prévisionnels de l'état de stress post-traumatique et de la dépression? » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (19MB)

Résumé

Bien que pour la majorité des mères la grossesse et la naissance d'un enfant soient synonymes de bonheur, pour d'autres l'expérience peut être une source d'angoisse et de tristesse. Les difficultés les plus typiques du post-partum correspondent à la dépression, ainsi qu'à la psychose post-partum. Plus récemment toutefois, les chercheurs en provenance de différents pays se sont intéressés aux réactions de stress post-traumatique à la suite d'un accouchement. Les répercussions possibles de ces troubles sur la mère, le développement affectif et cognitif de l'enfant, ainsi que sur la relation conjugale ne sont pas à négliger. À notre connaissance, il n'existe aucune étude au Québec portant sur l'état de stress post-traumatique (ÉSPT) relié à l'accouchement. En ce qui concerne la dépression post-partum (DPP), il existe peu d'études prospectives de sorte qu'il est difficile de déterminer si la dépression s'est déclenchée spécifiquement dans un contexte post-partum ou si elle était déjà présente durant la grossesse. L'objectif principal de ce projet de recherche était d'estimer, dans une première étude, l'incidence et l'évolution des symptômes d'ÉSPT se développant à la suite d'un accouchement et d'identifier les facteurs de risque associés. L'objectif secondaire était d'évaluer, dans une deuxième étude, la prévalence d'une humeur dépressive durant la grossesse versus débutant spécifiquement en post-partum et d'identifier les facteurs de risque associés à chacune de ces périodes. Au total, 574 participantes ont accepté de participer à l'étude et 367 d'entre elles ont retourné leurs premiers questionnaires. Les participantes ont été évaluées à quatre temps de mesure différents : 25-40 semaines de grossesse; 1, 3 et 6 mois après l'accouchement. Les données ont été recueillies entre décembre 2005 et septembre 2009 à l'aide d'une entrevue téléphonique semi-structurée et de questionnaires auto-rapportés. En somme, les résultats du projet de recherche indiquent que les taux d'ÉSPT obtenus varient en fonction de l'instrument utilisé et du temps de mesure (entre 0 et 7,6%). Ils démontrent aussi que pour beaucoup de femmes déprimées durant le post-partum (16,4%), l'humeur dépressive était déjà présente durant la grossesse. En fait, seulement 6,6% ont développé une humeur dépressive en post-partum. Les résultats de ce projet soulignent aussi l'importance de certaines variables dans le développement des difficultés postnatales. Une expérience de l'accouchement vécue plus négativement qu'attendu s'est avérée prédire à la fois les symptômes d'ÉSPT et de DPP. Pour ce qui est des facteurs spécifiques à chacune de ces difficultés, un historique d'abus sexuels, une plus grande sensibilité à l'anxiété, ainsi qu'un soutien social moins disponible se sont avérés prédire les symptômes d'ÉSPT (complets ou partiels) à 1 mois post-partum. Un historique de difficultés émotionnelles, une humeur dépressive prénatale et un plus faible sentiment d'efficacité parental se sont avérés prédire les cas de femmes nouvellement déprimées à 3 mois post-partum. Les facteurs de risque probants à une humeur dépressive durant la grossesse sont également présentés. Finalement, une discussion générale des résultats obtenus est présentée en prenant soin d'intégrer des implications cliniques, des considérations méthodologiques, des pistes de recherche futures, ainsi que des suggestions pour le transfert des connaissances. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Accouchement, périnatalité, état de stress post-traumatique, dépression post-partum, humeur dépressive, facteurs de risque, devis prospectif

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Marchand, André
Mots-clés ou Sujets: Accouchement, Dépression du post-partum, Facteur de risque, Périnatalité, Névrose post-traumatique
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 01 juin 2015 18:56
Dernière modification: 01 juin 2015 18:56
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/6948

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...