Étude longitudinale de jeunes enfants d'origine étrangère adoptés au Québec : réactions en présence d'une personne étrangère et dimensions socio-affectives de leur développement

Vilandré, Mélanie (2007). « Étude longitudinale de jeunes enfants d'origine étrangère adoptés au Québec : réactions en présence d'une personne étrangère et dimensions socio-affectives de leur développement » Thèse. Montréal, (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB)

Résumé

L'adoption internationale a pris une réelle ampleur au Québec où près de 1000 adoptions ont lieu chaque année. Les enfants adoptés de l'étranger présentent souvent à leur arrivée dans leur pays d'adoption de graves retards de développement et de sérieux problèmes de santé. Après seulement quelques mois dans leur famille adoptive, leurs gains aux plans cognitif et moteur sont toutefois impressionnants. On connaît, par contre, mal l'évolution de leurs comportements socio-affectifs dans les mois et les premières années suivant l'adoption. L'objectif de la présente thèse est de mieux comprendre le développement socio-affectif des enfants adoptés à l'étranger en portant une attention particulière à leurs comportements en présence d'une personne étrangère et aux facteurs qui y sont associés. Cette thèse s'inscrit dans le cadre d'une étude longitudinale visant à évaluer l'état de santé et le développement d'enfants adoptés de Russie, de Chine et d'autres pays d'Asie de l'Est avant l'âge de 18 mois (M = 10,6 mois). Pour la présente thèse, je retiens les mesures recueillies au moment de l'arrivée des enfants au Québec, 3 mois plus tard et à l'âge de 3 ans. Les 115 enfants accompagnés de leurs parents participent, à chaque temps de mesure, à une séance d'interaction avec une personne étrangère. Leur développement cognitif et comportemental est également évalué à l'aide des échelles de Bayley (1993). Les parents complètent de leur côté des questionnaires sur le tempérament de leur enfant et sur son profil socio-affectif et fournissent aussi des informations sociodémographiques sur la famille et sur le milieu de garde de l'enfant. Enfin, une équipe médicale recueille des informations sur le contexte pré-adoption et évalue l'état de santé des petits au moment de leur arrivée. Les résultats montrent que les conduites des enfants en présence de la personne étrangère varient selon leur âge au moment des observations et selon leur âge au moment de l'adoption. Malgré des expériences de plus ou moins longue durée dans des conditions souvent précaires, leurs comportements sont dans l'ensemble semblables à ceux que l'on observe chez des enfants non adoptés des mêmes âges. La plupart d'entre eux montre un intérêt à interagir avec la personne étrangère tout en manifestant une certaine réserve à son endroit, surtout à l'âge de 3 ans. Leurs conduites seraient révélatrices de leur évolution socio-affective. Les scores moyens des enfants à l'échelle comportementale du Bayley se situent dans la norme mais ils varient également selon l'âge au moment de l'adoption. Suivant l'évaluation de leur mère, la plupart d'entre eux sont de tempérament facile. À 3 ans, près du quart obtient des scores se situant dans la zone clinique à l'une des sous-catégories du PSA. Enfin, on note des relations entre certaines dimensions du développement socio-affectif des enfants, leur développement cognitif et la fréquentation d'un milieu de garde. Les conduites des enfants en présence de la personne étrangère, leurs comportements durant l'évaluation de leur développement cognitif et leur profil socio-affectif sont modulés par leur état de santé au moment de l'adoption et par leur région d'origine. La région d'origine ne semble cependant pas avoir d'influence durable sur les comportements des enfants et sur leur développement socio-affectif après quelques mois passés dans leur famille adoptive, alors que l'effet des conditions de vie dans leur milieu d'origine, telles qu'évaluées par leur état neurologique à l'arrivée, est plus persistant. La plupart des problèmes présentés à l'arrivée paraissent néanmoins se résorber par la suite. La capacité de la plupart des enfants de se développer de façon normale, malgré l'adversité des conditions en orphelinat et de leurs premières expériences, est étonnante. Les différences individuelles sont toutefois importantes et démontrent l'importance de poursuivre les recherches longitudinales pour mieux comprendre les facteurs qui peuvent favoriser ou compromettre le développement des enfants de l'adoption internationale. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Adoption internationale, Jeune enfant, Développement socio-affectif, Devis longitudinal, Personne étrangère.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Malcuit, Gérard
Mots-clés ou Sujets: Adoption internationale, Comportement, Développement affectif, Développement de l'enfant, Développement mental, Enfant adopté, Étude longitudinale, Socialisation, Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 17 juin 2008
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:04
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/685

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...