Improvisatory live visuals : playing images like a musical instrument

Liberovskaya, Katherine (2014). « Improvisatory live visuals : playing images like a musical instrument » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études et pratiques des arts.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (16MB)

Résumé

L'inspiration pour cette étude découle de ma pratique artistique de Visuels Live improvisés en collaboration avec musique ou art sonore en temps réel. Depuis que j'ai commencé cette démarche au début des années 2000, la forme émergeante des Visuels Live, connue aussi sous les appellations de VJing, Vidéo Live, Cinéma Live et performance visuelle ou visualiste, est devenue de plus en plus populaire et s'est étendue à un large éventail de situations aussi diverses que des évènements de musique expérimentale, des récitals de musique contemporaine, des sessions d'improvisation en free jazz et musique nouvelle, des sets de DJ, des raves, des discothèques et des boîtes, des concerts de musique populaire, des fêtes corporatives, des mariages, des anniversaires, et des célébrations de toutes sortes. Grâce à sa popularité grandissante, cette nouvelle forme commence à apparaître dans la recherche théorique et académique. Cependant, dans la recherche existante à ce jour, les Visuels Live ont tendance à être vus en relation au pictural et au cinématographique ou bien du point de vue du domaine numérique récent. Bien que ma pratique provienne de l'art vidéo, il m'a toujours semblé que ma propre expérience des Visuels Live, tant comme praticienne que spectatrice, a beaucoup plus en commun avec la musique et la performance musicale et sonore. Mon hypothèse est que la pratique des Visuels Live dépend peut-être plus de ses relations avec les courants esthétiques, les traditions et les technologies de la musique occidentale, que de ses origines picturales ou filmiques. L'idée de départ de "jouer" des stimulis projetés pour les yeux, en temps réel, d'une certaine façon organisée, comme la musique peut être jouée par un instrument, est issue de la musique même. Le but de cette thèse doctorale est donc de retrouver les diverses racines musicales des Visuels Live improvisés, depuis le dix-septième siècle lorsque le clavecin oculaire est d'abord imaginé, jusqu'à l'époque actuelle, pour en examiner le rôle dans l'évolution de la pratique telle que nous la connaissons aujourd'hui. Elle tente de retracer les moments clés, du point de vue musical, de la naissance et de l'expansion de la forme. Considérant les Visuels Live en tant que champ de trajectoires et d'interactions potentielles entre passé, présent et différentes forces artistiques et culturelles, cette étude entreprend un parcours média archéologique à travers le contexte des "histoires" des musiques classiques et populaires occidentales pour en "excaver" des conceptions, dispositifs, directions esthétiques, développements, évènements et pratiques, afin de les mettre en rapport avec des aspects de différentes approches d'images en temps réel. Ce survol panoramique tisse son chemin plus ou moins chronologiquement parmi une collection de miniatures études de cas – partant des théories de correspondance couleur/ton de Kircher et Newton, en passant par l'esprit intermédiatique de divers mouvements d'avant-garde européens et nord-américains du vingtième siècle et par l'esthétique de fusion polysensorielle de différents genres musicaux populaires – qui recontextualisent la forme d'art médiatique contemporaine des Visuels Live improvisés en mettant l'accent sur des intersections que je considère centrales entre des éléments souvent négligés de son héritage musical et ses antécédents du domaine de l'image. Cette re-visitation interdisciplinaire de son évolution propose une perspective alternative sur la pratique des Visuels Live et ouvre des voies nouvelles de compréhension et d'interprétation pour les recherches futures sur cette forme complexe et multi-dimensionnelle. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Visuels Live, Cinéma Live, VJ, musique expérimentale, intermédia, interdisciplinarité, art médiatique, média archéologie.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Poissant, Louise
Mots-clés ou Sujets: Art médiatique, Interdisciplinarité, Musique expérimentale, Cinéma live, Visuels live
Unité d'appartenance: Faculté des arts
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 23 avr. 2015 13:20
Dernière modification: 23 sept. 2016 19:21
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/6764

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...