Gestion terrestre des sédiments de dragage et processus biophysicochimiques impliqués

Gamsonré, Christophe (2014). « Gestion terrestre des sédiments de dragage et processus biophysicochimiques impliqués » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en sciences de la Terre et de l'atmosphère.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (46MB)

Résumé

Le maintien d'un niveau d'eau adéquat dans les marinas constitue une véritable problématique socio-économique (Comtois et Slack, 2011) : des curages d'entretien – de sédiments potentiellement contaminés – sont fréquemment effectués afin de ne pas entraver la circulation des voies navigables. S'il est commun d'entendre que le dragage et le dépôt terrestres des sédiments créent des conditions favorables au relargage des éléments traces métalliques (ETM), quelle est la magnitude réelle de ces effets? Dans le cadre de ce projet de recherche, les sédiments dragués affichent une contamination en ETM (Cr, Zn, Ni, Cu, Co, Pb), hydrocarbures pétroliers C10C50 et HAP (benzo(a)anthracène, benzo(a)pyrène, benzo(b,j,k)fluoranthène, chrysène, fluoranthène, pyrène, phénanthrène). En l'occurrence l'objectif directeur de cette étude est de caractériser les tendances dans le temps, en terme d'évolution de la charge polluante associée aux sédiments. Ceci en fonction du changement naturel (sédiments dragués puis transférés d'un milieu fluviatile semi-réducteur à un milieu terrestre oxydant) ou induit (ajout de chaux, fumier de cheval et brassage mécanique) des conditions physico-chimiques. Chacun des bassins expérimentaux est relié à un regard permettant de recueillir l'eau d'exhaure. A terme (2 ans après le début de l'expérimentation), le Zn est le seul élément dosé en quantité significative dans l'eau de lixiviation. Les concentrations en ETM n'ont pas varié de façon significative dans les sols/sédiments indépendamment de l'ajout ou de l'absence d'intrants. En ce qui concerne les HAP, l'identification de métabolite du pyrène et fluoranthène – dans tous les bassins – est une preuve que le processus de biodégradation est enclenché. Quant aux hydrocarbures pétroliers C10C50, ils voient leur concentration diminuer dans les bassins avec ajout d'intrants. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Sédiments, dragage, dépôt terrestre, ETM, HAP, C10C50, biodégradation

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Jaouich, Alfred
Mots-clés ou Sujets: Déblai de dragage, Écotoxicologie, Géochimie environnementale, Sédiment contaminé, Voie navigable
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département des sciences de la Terre et de l'atmosphère
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 22 déc. 2014 14:56
Dernière modification: 19 juin 2015 12:45
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/6547

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...