Faire comme les musiciens : le jeu instrumental dans les performances audiovisuelles

Gagnon, Jean (2014). « Faire comme les musiciens : le jeu instrumental dans les performances audiovisuelles » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études et pratiques des arts.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (27MB)

Résumé

Cette thèse est le résultat de mes questionnements et recherches concernant un champ de pratiques relativement nouveau dans les arts médiatiques, la performance audiovisuelle, c'est-à-dire de jouer des images et des sons en performance. Cette étude est à la fois théorique, historique et critique dans son approche. Depuis les dernières dix à quinze années, on a vu de plus en plus d'œuvres numériques caractérisées par divers degrés de métissage entre musique, technologies audio et vidéo, informatique et simulations 2D et 3D, etc. Face à toutes ces manifestations, l'observateur s'en trouve rapidement déconcerté par défaut d'un langage approprié à ce type d'œuvres. Ainsi, cette thèse veut clarifier la terminologie que l'on applique aux nouvelles pratiques de la performance audiovisuelle et, ce faisant, élaborer un cadre théorique pour appréhender celles-ci et les œuvres dont elles permettent l'exécution en performance. Elle propose de distinguer les instruments et les appareils et définit les concepts de rythme et de matériau. L'objet de cette recherche se caractérise par le jeu instrumenté en performance et de là je propose une définition du concept de « jeu instrumental audiovisuel », ce qui constitue ma contribution originale. La question à la base de cette recherche est celle d'une esthétique du jeu instrumental audiovisuel et en quoi celui-ci est conditionné par les rapports instrumentaux. Le chemin d'une réponse à ces interrogations part des instruments et de leurs contextes d'invention et d'usage pour arriver sur le terrain de la signification de ces pratiques et des œuvres. Le parcours proposé dans cette thèse passe par plusieurs champs disciplinaires, que ce soit l'histoire et la philosophie de l'art, de la musique, du cinéma et de la science. L'approche privilégiée est celle d'une poïétique du faire instrumenté avec un regard de médiologue. Ceci exige d'observer et d'analyser le jeu instrumental non pas comme un objet fixe, mais de le voir en termes systémiques, caractérisé par ses aspects dynamiques en considérant que toute dynamique se présente comme relation triadique; deux termes en relation avec un troisième, médiateur. Plutôt qu'objet individué et fixé dans sa forme, concevoir, avec Gilbert Simondon, l'objet d'observation et d'analyse comme être des relations. La tâche de l'observateur devient alors de repérer ces relations, ces triades. Mais, pour y arriver, il faut déterminer, parmi l'ensemble des manifestations qui peuvent être caractérisées comme performance audiovisuelle, quels éléments, pratiques ou occurrences sont significatives et à quel niveau d'analyse. L'ethnomusicologie, en accord avec une poïétique, a permis d'établir qu'au premier niveau d'observation il y avait les instruments matériels et intellectuels et qu'ainsi plusieurs couches (langage vernaculaire et discours sur les instruments par les créateurs, les inventeurs et les usagers, langages techniques et informatiques, discours des sciences sociales, théories et vision du monde, etc.) se superposent à ce niveau premier de l'objet observé et se recoupent dans une compréhension complexe du jeu instrumental. Cette thèse analyse des œuvres, des systèmes informatiques et des instruments historiques (surtout du vingtième siècle) ainsi que des instruments numériques contemporains, et elle dégage de cette analyse deux concepts clés : celui de rythme et celui de matériau; en fait l'articulation et la configuration des deux par l'entremise des instruments lors de la performance. Cela constitue donc une relation dynamique : matériau, instrument, rythme. Mais l'instrument (le médiateur technique) est inconcevable hors de son contexte et de son usage, en relation avec un humain, autre médiateur, qui le construit et l'utilise; le sujet et le corps sont sollicités pour mettre en œuvre les relations du rythme et du matériau. Le corps, la tactilité, le sens proprioceptif et kinesthésique permettent le rapport instrumental; le corps/sujet, animé de pulsion et de désir, articule des liaisons singulières. Cette thèse s'appuie sur une documentation primaire et secondaire importante comme le Fonds Steina et Woody Vasulka, des entrevues avec le cinéaste et performer Pierre Hébert, des échanges épistolaires avec l'artiste et professeur Don Ritter, des instruments et la documentation afférente, des œuvres instrumentales, des écrits d'artistes, etc. Parmi les artistes dont les œuvres ou les systèmes instrumentaux font l'objet d'analyses plus précises, outre ceux nommés précédemment, il y a aussi Michael Snow, Marie Chouinard, Marc Fournel, David Rokeby, Golan Levin, Laurie Spiegel. Je présente aussi les travaux des chercheurs dans le domaine du contrôle gestuel des instruments de musique numérique et les travaux d'Annie Luciani en France sur les instruments numériques de performance audiovisuelle. Si se pose ultimement la question du sens de ces pratiques ou de ces œuvres, du sens du faire de l'altiste en performance audiovisuelle instrumentée et de la réception de ces œuvres, cette question est aussi celle de l'expression instrumentale, de sa nature et de la place du corps et du sujet dans celle-ci. Matériau, instrument, corps et rythme s'entrechoquent dans la performance. Ainsi, le jeu instrumental prendra l'allure d'une monstration dont la figure agogique est faite de rythmes, ceux-ci étant entendus comme marques singulières et propres au déroulement d'une œuvre. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Performance, audio, vidéo, audiovisuel, cinéma, art médiatique, musique, instrument, appareil, dispositif, jeu

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Lalonde, Joanne
Mots-clés ou Sujets: Art de performance, Art médiatique, Art vidéo, Audiovisuel, Cinéma, Musique, Jeu instrumental, Performance audiovisuelle
Unité d'appartenance: Faculté des arts
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 03 oct. 2014 17:41
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:29
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/6204

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...