Evaluation of an emotion regulation model for body-focused repetitive behaviours

Roberts, Sarah (2014). « Evaluation of an emotion regulation model for body-focused repetitive behaviours » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (22MB)

Résumé

Les comportements répétitifs centrés sur le corps (CRCC) réfèrent à des comportements tels que s'arracher les poils et les cheveux (trichotillomanie), se gratter la peau (dermatillomanie) et se ronger les ongles (onychophagie). Tandis que bon nombre d'individus adoptent ces comportements à l'occasion et de façon inoffensive, ceux qui souffrent d'un CRCC rapportent une perte de contrôle et des séquelles psychologiques et physiques non négligeables. Bien qu'ils soient source de détresse, les CRCC semblent calmer une sensation d'envie et procurer une certaine forme de récompense. D'abord, le modèle global de régulation affective postule que les CRCC seraient adoptés afin d'éviter, de moduler ou d'apaiser une émotion considérée déplaisante. La distraction et le soulagement des émotions désagréables viendraient renforcer ces comportements problématiques de sorte qu'ils persistent malgré les conséquences négatives qui en découlent. Le modèle suggère également que les individus aux prises avec des CRCC pourraient souffrir d'un déficit général de la capacité à réguler les émotions. Ensuite, le modèle de l'action contrecarrée ajoute au modèle global de régulation affective en postulant que ceux qui adoptent des CRCC entretiennent un style de planification inadapté qui serait source d'ennui, de frustration, d'impatience et d'insatisfaction. Les CRCC permettraient, selon ce modèle, de soulager ou d'évacuer la tension associée à ces émotions désagréables. La présente thèse doctorale avait pour objectif de valider empiriquement le modèle global de régulation affective ainsi que le modèle de l'action contrecarrée. Pour ce faire, 24 participants ayant des CRCC (groupe CRCC) et 23 participants sains (groupe de contrôle) ont été comparés à l'aide de questionnaires mesurant la régulation globale des émotions et les habiletés de gestion de certaines émotions spécifiques. Les participants ont ensuite été filmés lors de trois conditions expérimentales destinées à provoquer certaines émotions spécifiques. La fréquence d'apparition des CRCC et l'envie d'adopter des CRCC dans chacune de ces conditions ont été comparées chez les deux groupes. L'introduction générale offre une introduction aux CRCC. Le modèle global de la régulation affective et le modèle de l'action contrecarrée sont présentés, suivis d'une brève revue des recherches qui les appuient empiriquement. Les objectifs et la méthode du projet de recherche, de même que la structure du document, sont ensuite explicités. Le chapitre 1 présente une revue exhaustive de la littérature qui a été publiée dans un périodique scientifique. Cette revue permet de présenter certains termes et concepts qui forment la base des études empiriques présentées aux chapitres subséquents. La conceptualisation, les similarités et les distinctions phénoménologiques ainsi que les conséquences psychologiques et physiques des trois principaux CRCC sont présentées. Plusieurs modèles sont abordés, dont le modèle de régulation affective, suivis de l'examen des études portant sur la comorbidité et les sous-types de CRCC, les essais cliniques et les recherches menées en milieux naturels et expérimentaux. L'implication de ces écrits scientifiques et les recommandations destinées aux études futures sont discutées. Le chapitre II présente un deuxième article scientifique soumis pour publication. L'article se penche sur les résultats de questionnaires portant sur la régulation des émotions et administrés aux deux groupes de participants. L'habileté à réguler des émotions spécifiques et la capacité de certaines émotions à provoquer les CRCC ont également été explorées. D'une part, les résultats suggèrent que les participants du groupe CRCC ont davantage de difficulté à réguler les émotions que ceux du groupe de contrôle. D'autre part, ils confirment la contribution de la régulation affective dans l'occurrence et le maintien des CRCC. Le chapitre III présente un troisième article scientifique soumis pour publication. Cet article présente les résultats d'un protocole expérimental conçu afin d'évaluer l'impact de différentes émotions sur les CRCC et sur l'envie de s'engager dans de tels comportements. Les participants du groupe CRCC et du groupe de contrôle ont été soumis à des conditions expérimentales destinées à provoquer : a) l'ennui/la frustration, b) le stress et c) la relaxation. Tel qu'initialement proposé, les participants des deux groupes ont déclaré un plus grand désir de s'engager dans un CRCC lors de la condition ennui/frustration, mais seulement en comparaison à la condition relaxation. Lors des conditions ennui/frustration et relaxation, l'ennui et l'impatience étaient corrélés avec le besoin de s'engager dans un CRCC chez le groupe CRCC. Enfin, les participants du groupe CRCC ont démontré un style de planification mal adapté ainsi qu'une plus grande impatience et davantage d'insatisfaction dans toutes les conditions en comparaison au groupe de contrôle. La conclusion générale propose une discussion générale des résultats de cet ouvrage doctoral. En général, les résultats confirment que les individus aux prises avec des CRCC ont une capacité de régulation affective déficitaire. Plus précisément, ils appuient le modèle de l'action contrecarrée et démontre que les CRCC sont liés à un style de planification inadapté, un déficit général dans la capacité à réguler les émotions et à la présence de certaines émotions désagréables, dont l'ennui, la frustration et l'impatience. Les retombées de cette thèse sont discutées et un modèle de l'action contrecarrée révisé est proposé. Enfin, les limites du projet ainsi que les recommandations destinées aux études futures sont présentées. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : comportement répétitif centré sur le corps, trichotillomanie, dermatillomanie, onychophagie, régulation des émotions, régulation affective

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Bélanger, Claude
Mots-clés ou Sujets: Comportement compulsif, Émotion, Évaluation, Psychologie, Régulation (Psychologie), Trichotillomanie, Comportement répétitif centré sur le corps, Dermatillomanie, Onychophagie
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 09 sept. 2014 19:13
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:28
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/6102

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...