Effets d'un entraînement par intervalle sur un appareil elliptique sur la santé métabolique et composition corporelle chez des individus âgés pré-diabétiques ou diabétiques de type 2

Fex, Annie (2013). « Effets d'un entraînement par intervalle sur un appareil elliptique sur la santé métabolique et composition corporelle chez des individus âgés pré-diabétiques ou diabétiques de type 2 » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en kinanthropologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (10MB)

Résumé

Introduction : La résistance à l'insuline est associée à une diminution de la force musculaire et à une augmentation de la masse grasse. Les adultes âgés diabétiques de type 2 ont deux à trois fois plus de risque de développer des incapacités physiques et des complications métaboliques. L'activité physique semble être un outil efficace pour prévenir le diabète de type 2, mais les habitudes de vie limitent le temps consacré à s'entrainer. Il est donc important de trouver de nouvelles méthodes d'entraînement de plus courtes durées mais aussi efficaces. Objectif : Évaluer les changements obtenus à la suite d'un entraînement par intervalle en endurance de 12 semaines sur la santé métabolique et la composition corporelle chez des individus âgées de plus de 50 ans pré-diabétiques ou diabétiques de type 2. Méthodes : Treize femmes post-ménopausées et 4 hommes ayant plus de 50 ans ont été recrutés. Les participants devaient avoir été diagnostiqués pré-diabétiques (glycémie à jeun ≥ 5,6 mmol/L) ou diabétiques de type 2 (glycémie à jeun ≥ 7 mrnol/L) depuis au moins 6 mois. La santé métabolique et cardiorespiratoire, la composition corporelle et la balance énergétique ont été mesurées. Tous les participants ont suivi un programme d'entraînement par intervalle sur elliptique de 12 semaines (30 min/séance, 3x/sem) supervisé par un kinésiologue. Résultats : Suite à l'intervention, nous observons une diminution significative de la circonférence de taille (P=0,02) et des hanches (P=0,03), de la masse grasse des jambes (P<0,01) et appendiculaire en pourcentage (P<0,01), de la pression artérielle systolique et diastolique (P<0,05) et de la fréquence cardiaque de repos (P=0,02). Une augmentation significative de la masse maigre des jambes (P=0,02) et appendiculaire (P=0,05), de la capacité vitale forcée (P=0,04), de la consommation d'oxygène maximale (P=0,02) a été démontrée. De plus, parmi nos participants (n=16), 87,5% des diabétiques sont devenues pré-diabétiques (n=6) et 2 personnes ont une glycémie normale (12,5%). Conclusion : Les résultats de l'étude démontrent un effet favorable au niveau de la composition corporelle et de la pression artérielle suite à un entraînement par intervalle sur elliptique de 12 semaines. Il est important de noter que les niveaux de glycémie ont tendance à diminuer suite à l'intervention. À la lumière de nos résultats, les professionnels de santé devront considérés cette intervention dans leurs planifications de programmes interventionnelles. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Diabète de type 2, entraînement par intervalle, santé métabolique, composition corporelle, vieillissement.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Aubertin-Leheudre, Mylène
Mots-clés ou Sujets: Appareil d'entraînement, Composition corporelle, Diabète non insulinodépendant, Santé, Vieillissement, Entrainement par intervalle
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département de kinanthropologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 18 août 2014 20:23
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:28
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/6075

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...