La paix relative dans la province du Maniema en République démocratique du Congo (2003-2011)

Moninga, Lindende (2014). « La paix relative dans la province du Maniema en République démocratique du Congo (2003-2011) » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (23MB)

Résumé

Depuis la fin de la guerre en 2003, due à la signature de l'Accord Global Inclusif (AGI) en décembre 2002, la province du Maniema en République démocratique du Congo (RDC) connaît une paix relative alors que ce n'est pas le cas chez ses voisines du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et du Nord-Katanga. La présente thèse a comme objectif principal d'identifier les facteurs qui ont engendré une situation de paix relative dans la province du Maniema. Le second objectif vise à répondre à une question centrale qui est la suivante : Comment expliquer la paix relative que connaît la province du Maniema depuis 2003? Une enquête de terrain a été réalisée de février à mai 2011 auprès de 100 personnes. Cette démarche empirique vise à dégager également les principales thématiques qui constituent les enjeux de la paix dans cette région de l'Est de la RDC. Un chapitre comporte une dimension comparative qui permet d'analyser le particularisme de la province du Maniema par rapport à celles du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et du Nord-Katanga, à travers la non-utilisation de la violence physique dans la construction de son espace communautaire après 2003. Par ailleurs, le dernier chapitre relève les actions locales de paix entreprises par les acteurs internationaux et nationaux qui ont permis de reconstruire le quotidien, de faciliter la cohabitation pacifique entre la population et de procéder à la réunification de la province du Maniema. Pour cette étude, la méthode de l'Histoire immédiate de Benoît Verhaegen a été privilégiée et correspond à des situations de crise ainsi qu'à des récits de vie de témoins décrits dans cette thèse. Il ressort de cette analyse que cette paix est relative. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Maniema, République démocratique du Congo, Paix relative, Histoire immédiate, Mutuelle ethnique.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Rondeau, Chantal
Mots-clés ou Sujets: 2000-2009, Groupe ethnique, Histoire, Paix, Résolution de conflits, Maniema (Congo : Province), Étude comparée
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 18 juin 2014 19:37
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:27
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/5920

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...