Les besoins de formation psychologique chez les finissants en éducation préscolaire et enseignement primaire

Pelletier, Marie-Andrée (2013). « Les besoins de formation psychologique chez les finissants en éducation préscolaire et enseignement primaire » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en éducation.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (18MB)

Résumé

L'exigence de notre société par rapport aux enseignants ne cesse d'accroître (Goyette, 2009). Bien que l'acquisition des compétences émotionnelles immunise contre les revers créés par les situations difficiles (Goleman, 1999), les formations en place donnent une quasi-exclusivité aux contenus disciplinaires et didactiques (Basco, 2001). Les enseignants débutants ont de la difficulté à rencontrer les exigences de la pratique (Riopel, 2006) et dès la formation universitaire, ils ressentent déjà certaines frustrations (Delsemme, 2004). Il existe d'ailleurs un grand écart entre les conditions d'enseignement dans le contexte d'un stage et celles de la pratique réelle (Martineau et Presseau, 2007). L'essence de la formation psychologique (FP) repose alors sur la motivation, la maitrise des émotions et sur l'évolution des représentations. En effet, les compétences développées en formation des maîtres dépendent aussi des valeurs du maitre, de ses représentations, de ses attitudes profondes et de sa capacité à chercher à en savoir plus sur lui-même (Baillauquès, 1990). Le travail de mise en adéquation de l'art d'enseigner et de la complexité du métier relève du champ de la formation psychologique. Ainsi, les objectifs de cette recherche sont de (a) Déterminer les écarts entre la FP reçue et celle souhaitée par les futurs maîtres au baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire (BEPEP) (b) Cibler, décrire et analyser les besoins de FP chez les finissants au BEPEP, et ce, à partir de ces écarts. Le devis méthodologique propose une analyse de besoins auprès de deux groupes. La technique du groupe nominal effectuée auprès de six enseignants en insertion professionnelle (IP) et des entrevues semi-structurées auprès de 11 finissants au BEPEP sont retenues pour la collecte des données. À la suite de l'analyse qualitative (Miles et Huberman, 2003) des données recueillies, les résultats démontrent des écarts au regard des connaissances liées à l'IP, de la gestion des émotions, de la connaissance de soi et des compétences d'intervention. À partir de ces écarts, il est possible de déterminer des besoins de FP. Il appert que cette recherche en éducation permet aux formateurs, aux enseignants et aux décideurs des programmes en formation des maîtres de réfléchir à leur pratique et d'outiller les futurs finissants en fonction des besoins psychologiques ciblés. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Analyse de besoins, formation psychologique, formation des maîtres, émotions, insertion professionnelle

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Marzouk, Abdellah
Mots-clés ou Sujets: Analyse des besoins, Aspect psychologique, Formation des enseignants, Émotion, Éducatrice de jeunes enfants, Institutrice (Enseignement primaire), Insertion professionnelle
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 14 mai 2014 18:04
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:27
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/5872

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...