Le rôle modérateur de la passion dans la relation entre la performance/le rehaussement du soi et l'adaptation psychologique

Lafrenière, Marc-André (2013). « Le rôle modérateur de la passion dans la relation entre la performance/le rehaussement du soi et l'adaptation psychologique » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB)

Résumé

En se basant sur le Modèle Dualiste de la Passion (Vallerand, 2010; Vallerand et al., 2003), la présente thèse avait pour objectif général d'examiner le rôle modérateur de la passion dans la relation entre l'adaptation psychologique et la performance (Article 1) et le rehaussement du soi (Article 2) dans le cadre de l'activité passionnante. Le Modèle Dualiste de la Passion définit la passion comme une forte inclination envers une activité que l'on aime, que l'on trouve importante, et dans laquelle on investit du temps et de l'énergie de façon considérable. De plus, le modèle postule que ces activités deviennent si importantes qu'elles représentent des aspects centraux de l'identité des individus. Le modèle postule l'existence de deux types de passion, les passions harmonieuse et obsessive. La passion harmonieuse réfère à un fort désir de s'engager dans l'activité librement. Avec la passion harmonieuse, la personne est en contrôle de son engagement dans l'activité. Dans un tel cas, l'activité occupe une place importante, mais non écrasante de l'identité de la personne. L'activité est ainsi intégrée en cohérence et en harmonie avec les autres éléments de l'identité de la personne. À l'inverse, la passion obsessive réfère également à un fort désir de s'engager dans l'activité. Cependant, contrairement à la passion harmonieuse, la passion obsessive occupe une place prépondérante de l'identité de la personne. L'activité est ainsi hors du contrôle de la personne et est ressentie comme une pression à s'engager dans l'activité. Les recherches, dans des sphères variées d'activités, ont montré que la passion harmonieuse mène à des conséquences plus adaptatives que la passion obsessive (voir Vallerand, 2010, pour une recension). Le premier chapitre de cette thèse présente les résultats des deux études du premier article. La première étude avait comme objectif principal d'examiner, à l'aide d'un devis corrélationnel, le rôle modérateur de la passion dans la relation entre la performance et la satisfaction de vie chez des peintres professionnels. Notre hypothèse était que plus les participants ont une passion obsessive, plus ils devraient connaître une augmentation de leur satisfaction de vie lors de périodes de forte créativité (succès). À l'opposé, plus les participants ont une passion obsessive, plus ils devraient connaître une diminution de leur satisfaction de vie lors de périodes de faible créativité (échec). En contrepartie, la passion harmonieuse serait liée positivement à la satisfaction de vie indépendamment des périodes de forte ou de faible créativité. Les résultats de l'Étude 1 ont révélé que plus les participants ont une passion obsessive, plus leur satisfaction de vie augmente suite à un succès. D'autre part, plus les participants ont une passion obsessive, plus leur satisfaction de vie diminue suite à un échec. En revanche, la passion harmonieuse est liée positivement à la satisfaction de vie indépendamment de la performance dans l'activité. La seconde étude du premier article avait pour but de reproduire les résultats de l'Étude 1 en utilisant une méthodologie différente, soit la méthode du journal de bord. Un deuxième but de l'Étude 2 était d'éliminer une explication alternative des résultats de l'Étude 1. Plus précisément, on pourrait s'attendre à ce que la passion obsessive soit plus fortement liée à l'importance accordée à l'activité et que cela pourrait être le processus sous-jacent responsable de l'effet observé. Nous avons prédit que cela ne devrait pas être le cas. Ainsi, nous avons émis l'hypothèse que le patron de résultats obtenus dans l'Étude 1 serait reproduit, tout en contrôlant statistiquement l'influence de l'importance de l'activité. Un troisième but de l'Étude 2 consistait à reproduire les résultats de l'Étude 1 avec une population différente, des amateurs de hockey au cours des séries éliminatoires 2009 de la LNH. Notre hypothèse était que plus les amateurs de hockey ont une passion obsessive envers leur équipe, plus ils devraient connaître une augmentation de leur satisfaction de vie suite à une victoire de leur équipe favorite. D'autre part, plus les amateurs de hockey ont une passion obsessive envers leur équipe, plus ils devraient connaître une diminution de leur satisfaction de vie suite à une défaite de leur équipe favorite. En contrepartie, la passion harmonieuse serait liée positivement à la satisfaction de vie indépendamment de la performance de l'équipe. Les résultats de l'Étude 2 ont montré que le même patron de résultats que l'Étude 1 est obtenu tout en contrôlant statistiquement l'influence de l'importance de l'activité. Le deuxième chapitre de cette thèse présente les résultats des deux études du deuxième article. La première étude avait comme objectif principal d'examiner, à l'aide d'un devis corrélationnel, le rôle modérateur de la passion dans la relation entre le rehaussement du soi dans le cadre de l'activité passionnante (c.-à-d., perception exagérément positivement de soi; Sedikides & Gregg, 2008) et la satisfaction de vie chez des étudiants. Notre hypothèse était que plus les participants ont une passion obsessive, plus ils devraient connaître une augmentation de la satisfaction de vie lorsque la perception de soi est exagérément positive. En contrepartie, la passion harmonieuse serait liée positivement à la satisfaction de vie indépendamment du rehaussement du soi. Les résultats de l'Étude 1 ont révélé que plus les gens ont une passion obsessive, plus leur satisfaction de vie augmente lorsque leur perception de soi est exagérément positive. En revanche, la passion harmonieuse est liée positivement à la satisfaction de vie indépendamment du rehaussement du soi. La seconde étude du deuxième article avait pour but de reproduire les résultats de l'Étude 1 en utilisant une méthodologie différente, soit un devis expérimental. À cette fin, l'Étude 2 comprenait des manipulations expérimentales à la fois de la passion et du rehaussement du soi. Notre hypothèse était que les participants dans la condition passion obsessive devraient avoir une plus haute satisfaction de vie dans la condition rehaussement du soi que dans la condition contrôle. En contrepartie, les participants dans la condition passion harmonieuse devraient avoir une plus haute satisfaction de vie globale. Les résultats de l'Étude 2 ont montré que le même patron de résultats que l'Étude 1 est obtenu en utilisant un devis expérimental. Le dernier chapitre de la présente thèse met l'accent sur la contribution scientifique des deux articles présentés. Il se compose de trois sections. La première section aborde les implications théoriques des études qui composent cette thèse ainsi que des recherches futures qui en découlent. La deuxième section traite des différentes limites reliées aux études présentées. Finalement, la troisième section présente une courte conclusion. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : passion, satisfaction de vie, performance, rehaussement de soi

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Vallerand, Robert
Mots-clés ou Sujets: Adaptation psychologique, Aspect psychologique, Échec, Estime de soi, Passion, Peintre, Performance, Réussite, Satisfaction personnelle, Supporter
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 06 déc. 2013 14:18
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:26
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/5658

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...