Essais sur l'efficacité de l'aide internationale

Kane, Ndack (2013). « Essais sur l'efficacité de l'aide internationale » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en économique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB)

Résumé

Cette thèse propose trois essais sur le thème de l'efficacité de l'aide internationale. Le premier chapitre se concentre sur un secteur particulier des donations : l'aide humanitaire. Après une présentation des faits stylisés dans ce secteur, nous partons à la recherche des déterminants de l'aide humanitaire envers les populations victimes de désastres naturels ou de catastrophes dues à la main de l'homme. Puis le second chapitre se questionne sur l'existence et la nature de la coordination entre les donateurs dans l'allocation inter-sectorielle de l'aide. Enfin, le troisième chapitre propose une remise en question de l'aide basée sur les résultats. Dans le premier volet de la thèse, notre principale question de recherche est la suivante : les donateurs d'aide d'urgence se comportent-ils différemment lorsqu'une catastrophe est de type naturel de lorsqu'elle est causée par la main de l'homme? Nous analysons le cas de deux types de donateurs : d'abord les gouvernements, ensuite les individus et organismes privés. Les résultats de nos estimations empiriques montrent qu'au niveau des gouvernements donateurs, les montants des dons sont significativement plus élevés lors des urgences complexes (crise du Darfour) que lors des catastrophes naturelles, et même lors des urgences non complexes (crise alimentaire en Afrique de l'Est). Quant à l'aide humanitaire privée, elle est relativement plus importante dans le cas de désastres naturels indépendants de la volonté humaine. Dans le second volet, nous partons du résultat suivant de la littérature : l'allocation inter-sectorielle de l'aide étrangère ne reflète généralement pas les besoins du récipiendaire et il y a un manque de coordination entre les donateurs. En analysant cette allocation, nous remarquons que les donateurs seraient bel et bien coordonnés, même si cela n'est pas dans un sens d'efficacité. Pour quelle(s) raison(s)? Nous ne savons pas. Nous remarquons simplement qu'ils favorisent en majorité un secteur ou un groupe de secteurs spécifiques pendant quelques années, pour ensuite passer à un nouveau groupe pour une autre période de temps, délaissant ainsi les anciens secteurs privilégiés pour les nouveaux. Nos estimations empiriques confirment cette similitude dans les choix sectoriels des donateurs d'aide étrangère. Dans le troisième et dernier volet, nous nous penchons sur les conditions sous lesquelles l'aide fondée sur des résultats tels que la réduction de la mortalité infantile ou le nombre d'enfants ayant complété l'école primaire, conduirait à de meilleurs résultats que l'aide fondée sur des « intrants » traditionnels financés par les donateurs comme les réformes politiques ou le nombre d'écoles construites. La question est pertinente au vu de la popularité actuelle de l'aide basée sur les résultats depuis la désillusion de la conditionnalité ex-ante traditionnelle. Notre modèle théorique remet en question cette popularité. ______________________________________________________________________________

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Pallage, Stéphane
Mots-clés ou Sujets: Aide humanitaire, Aide internationale, Efficacité de l'aide
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 18 oct. 2013 14:45
Dernière modification: 03 févr. 2016 18:57
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/5501

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...