Cinéma et connaissance sensible : expérience et composition du réel en cinéma documentaire : Asbestos, poétique d'un cratère

Lemire, Guillaume (2012). « Cinéma et connaissance sensible : expérience et composition du réel en cinéma documentaire : Asbestos, poétique d'un cratère » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

Par l'étude du « cinéma et de la connaissance sensible », cette recherche-création s'intéresse au mode de connaissance propre au cinéma documentaire. L'objectif de ce travail est de délimiter les voies d'une production documentaire capable de rendre compte de notre expérience sensible du réel pour ensuite l'appliquer dans notre création. Développer une telle posture documentaire est une manière pour nous de résister à la tradition intellectuelle dominante fondée sur la raison, et d'où découle une grande partie de nos pratiques individuelles, collectives et communicationnelles. Notre recherche-création souhaite mettre de l'avant une pratique documentaire pouvant engendrer une connaissance souple, « affectuelle » et allusive du réel. Ainsi, en examinant les champs épistémologiques du sensible et du cinéma documentaire, et en nous penchant plus spécifiquement sur les principes attachés à deux sous-genres documentaires, le cinéma direct et le film-essai, à travers l'analyse de deux œuvres, La vie moderne (2008) de Raymond Depardon et Un pays sans bon sens! (1970) de Pierre Perrault, nous avons ciblé les principes techniques et esthétiques que nous souhaitions expérimenter dans notre création. Nous avons réalisé un moyen métrage documentaire (28 min. 08 sec.) sur la mémoire de la région minière d'Asbestos : Asbestos, poétique d'un cratère. Ce film, par ses méthodes de tournage et par sa composition narrative sensible et poétique, représente une mise à l'épreuve de notre posture de connaissance documentaire. L'expérience d'Asbestos, poétique d'un cratère démontre comment les images en mouvement et la composition sonore permettent de révéler sensiblement et pertinemment la densité du réel. Cette recherche-création permet, en somme, d'explorer les questions suivantes : comment asseoir une posture de connaissance documentaire, et comment incarner cette posture dans la création documentaire? ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Cinéma documentaire, épistémologie, expérience sensible, recherche-création

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur. Le mémoire original comporte un document d'accompagnement disponible uniquement au comptoir du prêt de la bibliothèque
Directeur de thèse: Paci, Viva
Mots-clés ou Sujets: Création (Philosophie), Épistémologie, Expérience, Film documentaire, Recherche
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 01 oct. 2013 18:17
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:25
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/5489

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...