Le processus de formation de l'opportunité dans le contexte de l'internationalisation des PME-HT

Ferro, Luz Marina (2012). « Le processus de formation de l'opportunité dans le contexte de l'internationalisation des PME-HT » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en administration.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (38MB)

Résumé

L'objectif de cette thèse est d'explorer le processus de formation de l'opportunité (PFO) dans le contexte de l'internationalisation des PME haute technologie (PMEHT) ou à forte intensité de savoir et d'approfondir les rôles des réseaux sociaux (RS) de l'entrepreneur technologique ou de son équipe entrepreneuriale dans ce processus. Cette recherche se situe dans le paradigme interprétatif, relatif au constructivisme qui accorde de l'importance à la réalité subjective et aux processus de construction et de signification : la réalité est construite à partir de l'interaction sociale. Nous avons analysé huit cas de PME-HT du Québec en privilégiant un échantillonnage de cas extrêmes et en octroyant une attention particulière à l'interprétation que l'acteur entrepreneurial se fait de son environnement et à la signification qu'il accorde à l'opportunité. Cette thèse contribue à cerner la dynamique de l'entrepreneuriat dans le contexte international, notamment en montrant l'importance du réseautage plutôt que celui de la structure des réseaux. Trois catégories de réseautage ont émergé : le réseautage de capitalisation, axé sur l'expérience préalable à la création de l'entreprise; le réseautage de prospection utilisé lors de l'exploration des nouveaux contacts; et un réseautage d'effet domino qui capitalise sur la légitimité gagnée par l'entreprise à l'international. Il ressort que le PFO à l'international est intrinsèquement lié aux RS. Le PFO peut être décrit comme un processus dynamique d'apprentissage qui s'améliore avec l'expérience et qui intègre cinq composantes : i) l'équipe entrepreneuriale (ÉE); ii) les réseaux sociaux (RS); iii) la représentation de l'acteur entrepreneurial de son environnement; iv) le PFO lui-même; et v) l'organisation PME-HT. De plus, il ne se déroule pas séquentiellement mais par plusieurs allers et retours qui comportent des activités de veille, d'interprétation et de traitement de l'information et qui résultent en une intégration et un apprentissage dynamique. Son déroulement relève autant de l'intentionnalité (façonnement) que de l'émergence (bricolage) et il dépend de l'expérience acquise par les entrepreneurs (apprentissage lors des PFO), de la situation (types d'opportunités) et de l'interrelation avec les RS. Lors du PFO, les RS jouent des rôles autant actifs lorsqu'ils répondent à une demande explicite de l'acteur entrepreneurial que passifs lorsqu'ils influencent le PFO de façon indirecte, via une information non sollicitée, mais perçue comme clé par l'acteur entrepreneurial. Les RS jouent des rôles informationnels, donneurs de sens, leviers de ressources ou modérateurs de décisions. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Dynamique entrepreneuriale, Processus de formation de l'opportunité, rôles des réseaux sociaux (RS), internationalisation de la PME-HT ou à haute intensité de savoir, entrepreneuriat international, signification de l'opportunité, networking international.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Préfontaine, Lise
Mots-clés ou Sujets: Entrepreneuriat, Entreprise à base de connaissance, Industrie de pointe, Internationalisation (Entreprise), Petite et moyenne entreprise, Réseau social
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 14 mai 2013 13:39
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:24
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/5288

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...