Le processus de l'innovation technique : l'articulation du rôle des acteurs et de la culture

Mahil, Aziza (2012). « Le processus de l'innovation technique : l'articulation du rôle des acteurs et de la culture » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en administration.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (21MB)

Résumé

Les préoccupations qui entourent l'utilisation de la technique ne sont pas nouvelles. Par contre, le grand essor des NTIC (les nouvelles technologies d'information et de communication) a relancé de nouveau ce débat, qui s'oriente davantage vers la proposition de nouvelles manières de penser la technique. Alors que les tenants des théories standards passent sous silence le lien entre la technique et le social, les auteurs des approches sociotechniques insistent sur la double construction de la technique dans le cadre d'interactions continues avec le social. Au sein des organisations, cette distinction se manifeste à travers la manière dont l'innovation technique est appréhendée. Les organisations ayant une vision déterministe supposent une nette séparation entre le social et la technique et s'intéressent soit aux conditions de l'innovation technique soit à sa diffusion. Par contre, dans les organisations qui adoptent une vision sociotechnique, la technique est perçue comme un construit social appréhendé à travers une analyse profonde saisissant les liens qui se tissent entre une technique en conception et l'ensemble des interactions sociales qu'elle suscite. La culture est un point central qui influe sur l'innovation. Elle peut constituer soit une barrière, soit un facteur mobilisateur à cette innovation. Dans les théories sociotechniques, la notion de la culture n'est pas présente, elle cède toute la place à la notion du social. La culture est nuancée dans les théories évolutionnistes de l'innovation, qui situent cette dernière dans une organisation ou une entreprise possédant ses routines et sa propre histoire qui influencent grandement le processus de l'innovation et sa trajectoire. Ainsi, il ressort que dans les travaux sur l'innovation, le rôle des acteurs et la culture ne sont pas traités pareillement. En général, une variable l'emporte sur l'autre, influence l'autre sans subir ses influences et prend le dessus. Notre recherche permet d'articuler conjointement le rôle des acteurs et de la culture dans la dynamique de l'innovation technique. Ainsi, à partir d'une étude dans trois secteurs, nous allons mettre en évidence le rôle des acteurs en nous fondant sur une synthèse des différentes théories sociotechniques tout en ressortant les influences de la culture sur ce processus. Notre recherche a été menée dans trois secteurs d'activité : public, privé et économie sociale, et avec deux types d'organisations dans chaque secteur d'activité (organisations à faible potentiel technologique et à fort potentiel technologique). L'objectif est de fournir une compréhension aussi complète que variée de l'innovation technique en misant sur un pluralisme d'approche. Cette compréhension s'appuie sur l'articulation de la culture et du rôle des acteurs comme des variables à part entière qui cohabitent et s'influencent mutuellement au sein de l'organisation. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : innovation technique, acteurs, culture, organisation, articulation culture et rôle acteurs.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Harrisson, Denis
Mots-clés ou Sujets: Culture, Culture d'entreprise, Innovation technologique
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 04 janv. 2013 13:05
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:24
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/5130

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...