Progression des comportements sociaux et verbaux et effets de la sensibilité sociale chez des enfants ayant un trouble du spectre de l'autisme inscrits à un programme d'intervention comportementale précoce

Rivard, Mélina (2011). « Progression des comportements sociaux et verbaux et effets de la sensibilité sociale chez des enfants ayant un trouble du spectre de l'autisme inscrits à un programme d'intervention comportementale précoce » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (11MB)

Résumé

Cette thèse doctorale s'intéresse à la progression des comportements sociaux, verbaux et à la sensibilité à l'attention sociale chez les enfants ayant un trouble du spectre de l'autisme (TSA) inscrits à un programme d'intervention comportementale précoce (ICP). Quatre articles empiriques répondent ensemble à ces questions. Les participants du projet de recherche sont 14 enfants âgés de 3 à 5 ans et ayant un TSA. Ces enfants sont en instance de recevoir des services d'ICP, privilégiant l'enseignement par essais distincts, offerts en moyenne à 14,46 heures par semaine par un centre de réadaptation en déficience intellectuelle et troubles envahissants du développement (CRDITED). Le premier article de la thèse s'intéresse à l'observation directe des comportements sociaux des enfants ayant un TSA au début des services d'ICP. Le premier objectif de l'étude est d'analyser la fréquence d'émission de 13 comportements sociaux appropriés et inappropriés chez les 14 participants. Le second objectif est d'évaluer les liens entre les patterns de comportements sociaux des enfants et les niveaux de fonctionnement de ceux-ci. Les résultats montrent que les comportements d'initiation à l'interaction sociale constituent un déficit social commun chez les participants. Les données montrent également que d'autres comportements présentent une grande variabilité, témoignant l'hétérogénéité des symptômes sociaux des TSA. La présence de comportements sociaux appropriés est négativement corrélée à la fréquence des comportements inappropriés et non sociaux combinés. Les patterns de comportements sociaux sont en lien significatif avec les indices de sévérité d'atteinte et de fonctionnement intellectuel. Aussi, trois différents sous-groupes de patterns sociaux émergent chez les participants. Le deuxième article de la thèse s'intéresse à la sensibilité sociale chez les enfants ayant un TSA. Une des procédures pour évaluer cette variable repose sur l'observation directe et le recours à la loi généralisée de l'appariement. Par l'intermédiaire de cette procédure, la sensibilité sociale évalue la capacité de l'enfant à faire varier ses comportements sociaux en fonction du changement dans l'attention sociale relative des autres. Le premier objectif de cette étude est de décrire le pattern de sensibilité sociale chez 14 enfants ayant un TSA et ceci selon deux types d'analyse (molaire et moléculaire) et deux temps d'observation. Le second objectif de l’article est d'analyser les liens entre les paramètres inclus dans la sensibilité sociale et le niveau de fonctionnement des enfants. Finalement, le troisième objectif est d'analyser les données selon différentes versions de l'équation de l'appariement, soit la loi de l'appariement (Herrnstein, 1961) et la loi généralisée de l'appariement (Baum, 1974). Les résultats montrent qu'un minimum de 50% des enfants varie significativement leurs comportements sociaux en fonction des variations d'attention de l'adulte. Les liens entre cette variable et le niveau de fonctionnement ne sont pas clairs, mais certains patterns semblent émerger. Le troisième article de la thèse cible les comportements verbaux des enfants ayant un TSA et ceci selon le modèle d'analyse fonctionnelle des comportements verbaux de Skinner (1957). Le premier objectif vise à décrire la fréquence d'émission des comportements verbaux, vocaux et comme interlocuteur chez les 14 enfants de l'étude au début du programme ICP. Le deuxième objectif est d'évaluer les liens entre ces patterns de comportements verbaux et le niveau de fonctionnement des enfants. Le troisième objectif est de décrire les types de conséquences qui suivent les comportements verbaux, vocaux et d'interlocuteurs des participants en début d'intervention. Les résultats de l'étude montrent que certains comportements verbaux sont plus déficitaires ou en excès chez les participants. Certains comportements présentent une grande variabilité, témoignant de l'hétérogénéité des symptômes verbaux des TSA. La fréquence d'occurrence de plusieurs comportements est en lien avec le niveau de fonctionnement intellectuel et la sévérité des symptômes autistiques des enfants. Les résultats permettent aussi de distinguer trois sous-groupes de patterns verbaux parmi les participants de l'étude. Les résultats du troisième objectif permettent finalement de faire des liens entre les conséquences empiriques associées aux comportements verbaux en ICP et celles proposées par Skinner (1957), afin de faire des recommandations quant à l’aménagement des contingences. Le quatrième article concerne la progression des comportements sociaux et verbaux dans le cadre d'un programme d'ICP et les facteurs pouvant influencer les changements. Le premier objectif de l'étude vise à décrire la progression des comportements sociaux suite ci huit mois d'intervention. Le deuxième objectif de l'étude est de décrire la progression des comportements verbaux après huit mois d'intervention. Le dernier objectif de l'élude est de mesurer le lien entre la sensibilité sociale et la progression des comportements sociaux et verbaux en cours d'ICP et ceci comparativement à la sévérité des symptômes autistiques et le fonctionnement intellectuel. Les analyses intra-individuelles montrent que la moyenne des comportements sociaux appropriés augmente et la moyenne des comportements sociaux inappropriés diminue chez 46% des enfants, ce qui constitue une progression favorable. L'indice d'amélioration globale de l'apprentissage des enfants en cours de séances d'intervention montre que 38,5% des enfants progressent dans ce registre après huit mois d'intervention. Dans le cas des analyses intra-individuelles pour les comportements verbaux, pour 43% des enfants la moyenne des comportements appropriés augmente et la moyenne des comportements inappropriés diminuent suite à huit mois d'intervention. L’analyse de l'indice d'amélioration globale de l'apprentissage des enfants pendant l'application du programme permet de constater que 57% des enfants progressent dans le registre verbal après huit mois d'intervention. Les résultats de l'étude montrent que la progression dans le temps des comportements ciblés par l'étude varie selon l'appartenance aux différents sous-groupes, déterminés par les patterns de comportements sociaux et verbaux qu'ils émettent avant de recevoir de l'intervention. La sensibilité à l'attention sociale de l'adulte, mesurée par la loi généralisée de l'appariement, influence l'évolution des comportements verbaux suite à l'intervention et explique 46% de sa variance. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : troubles du spectre de l'autisme, comportements sociaux, comportements verbaux, appariement, intervention comportementale précoce

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Forget, Jacques
Mots-clés ou Sujets: Autisme, Comportement social, Comportement verbal, Enfant autiste, Intervention précoce, Thérapie comportementale, Trouble envahissant du développement
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 28 oct. 2011 20:02
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:19
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/4145

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...