Les bienfaits de l'entraînement attentionnel chez les personnes âgées : examen des effets de transfert aux tests neuropsychologiques

Lyrette, Joëlle (2009). « Les bienfaits de l'entraînement attentionnel chez les personnes âgées : examen des effets de transfert aux tests neuropsychologiques » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

De récentes études suggèrent que le contrôle attentionnel peut être amélioré suite à des entraînements cognitifs informatisés. Cependant, peu d'études ont montré des preuves de transfert ou de généralisation des acquis à des tâches cliniques. Les résultats rapportés dans cette thèse émanent de deux études indépendantes montrant des effets de transfert spécifiques à des tests neuropsychologiques cliniques suite à un entraînement cognitif de l'attention. Trente-quatre personnes âgées ont participé à la première étude. La moitié des participants ont complété six séances d'entraînement de l'attention divisée, alors que les autres ont été assignés à un groupe contrôle. Vingt-huit personnes âgées et 24 jeunes adultes ont participé à la deuxième étude portant sur l'entraînement de l'inhibition. Dans chaque étude, une rétroaction individualisée de la performance (feedback) était présentée aux participants. Des pré-tests et post-tests, composés de tests neuropsychologiques, ont permis de comparer l'amélioration des performances obtenues par les groupes entraînés à celle des groupes contrôles. Les résultats ont indiqué une amélioration spécifique aux tests cliniques évaluant le contrôle attentionnel. Dans la première étude, l'entraînement de l'attention divisée a amélioré les habiletés d'alternance à la condition flexibilité du test de Stroop et au tracé B du test de Traçage de pistes. Dans la seconde étude, l'entraînement de l'inhibition a montré des effets bénéfiques au test de Stroop et au test de Hayling. Ces résultats suggèrent que l'entraînement cognitif peut améliorer les fonctions attentionnelles des personnes âgées, telles que mesurées par des tests neuropsychologiques cliniques. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Entraînement cognitif, Vieillissement, Attention divisée, Inhibition, Tests neuropsychologiques et transfert.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Bherer, Louis
Mots-clés ou Sujets: Apprentissage cognitif, Attention partagée, Inhibition, Vieillissement cérébral, Test neuropsychologique, Transfert
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 02 févr. 2010 18:26
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:12
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/2580

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...