Chronos : la substitution théâtrale comme incitation à l'autonomie créatrice

Parent, Eric Paul (2009). « Chronos : la substitution théâtrale comme incitation à l'autonomie créatrice » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études et pratiques des arts.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

L'objectif de notre thèse est de montrer comment une pratique théâtrale actualisée des idéaux exprimés par l'Internationale situationniste peut inciter à l'expression de l'autonomie créatrice des participants qui prennent part à nos parcours-événements. Notre intention est de faire progresser la pensée situationniste en nous basant sur les pratiques ludiques et artistiques qui placent le spectateur au coeur de leur processus créatif. Notre approche théâtrale renouvelée vise à faire du spectateur de théâtre généralement passif, un protagoniste de l'action et un collaborateur créatif à part entière. Notre étude est concentrée sur les pratiques de la deuxième moitié du vingtième siècle et du début du vingt-et-unième qui adhèrent à l'idéal humaniste défini par les situationnistes. Ces pratiques comprennent les différentes formes de jeu de rôle, les arts performatifs, les parcours déambulatoires et les jeux immersifs. En prenant comme point de départ l'origine du jeu de rôle, nous traçons l'évolution des activités immersives qui favorisent l'exercice de l'autonomie créatrice de ceux qui prennent part à ces activités. En utilisant comme référence les jeux de rôle thérapeutique et d'intervention sociale, nous démontrons comment ces techniques peuvent être mises à profit pour influencer le comportement des individus dans leur vie quotidienne. Notre recensement se termine par le traitement des pratiques artistiques récentes qui placent la participation du récepteur de l'oeuvre au centre du processus créatif et qui visent à établir un dialogue entre le créateur de l'oeuvre et son récepteur. Notre hypothèse de travail est qu'il est possible de produire des événements de nature théâtrale que nous nommons « substitutions théâtrales » qui favorisent l'expression de l'autonomie créatrice de ceux qui y participent. À l'aide de trois itérations d'un même scénario, nous démontrons qu'en mesurant l'écart entre le scénario initial et la proposition faite par les participants, il est possible de déterminer le niveau d'autonomie créatrice exprimé par les participants. Pour réaliser cette démonstration, nous avons défini les fondements de la substitution théâtrale ainsi que ses principes opératoires. Ces fondements et ces principes reposent sur trois énoncés: l'intégration du spectateur à l'oeuvre pour en faire un participant; l'ajustement dynamique de l'oeuvre en cours d'événement; le télescopage de l'oeuvre fictive à la réalité quotidienne. À l'aide de ces composantes, nous identifions l'ensemble de notre méthode de mise en jeu de la substitution théâtrale, nous proposons une taxonomie originale de la substitution théâtrale et nous définissons la matrice permettant de produire une substitution théâtrale. La méthode que nous avons développée permet de produire des oeuvres d'art qu'on apprécie en y jouant. Au long de notre processus créatif, nous nous sommes concentré non pas sur la production d'un scénario de substitution théâtrale en particulier, mais sur l'élaboration du processus permettant de produire des substitutions théâtrales à partir d'une trame narrative de nature conspirationniste. Grâce aux résultats obtenus, nous concluons que les principes humanistes exprimés par les situationnistes peuvent encore guider une démarche ludique et artistique à notre époque. La substitution théâtrale est la manière la plus efficace de mettre ces idéaux en pratique, car, même si d'autres pratiques offrent aux participants d'exprimer leur créativité, seule la substitution théâtrale permet aux participants de se jouer eux-mêmes, à l'intérieur des lieux où ils vivent leur vie quotidienne. Cette distinction est essentielle puisque les situationnistes exigeaient que toute action visant à promouvoir l'autonomie créatrice des gens devait être construite avec les éléments de la vie quotidienne et devait se dérouler à l'intérieur de ce même environnement quotidien. En intégrant le spectateur à l'oeuvre, en ajustant cette oeuvre en cours d'événement et en télescopant cette oeuvre à la réalité quotidienne, nous produisons des situations construites à même la vie quotidienne et, ce faisant, nous proposons une interprétation renouvelée des idéaux situationnistes. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Jeu de rôle, Autonomie créatrice, Internationale situationniste, Fiction et réalité quotidienne, Plausibilité.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur. La thèse originale comporte un document d'accompagnement (1 DVD) disponible uniquement à la collection spéciale de la Bibliothèque des arts de l'UQAM.
Directeur de thèse: Beauchamp, Hélène
Mots-clés ou Sujets: Art de performance, Internationale situationniste, Jeu de rôle, Participation du public, Substitution (Art), Théâtre (Spectacle), Vie quotidienne
Unité d'appartenance: Faculté des arts
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 11 sept. 2009 13:20
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:10
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/2270

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...